Il est où le soleil il est où ?

Il est où ? Ce matin il nous a fait une fausse joie. Des sensations oubliées nous sont revenues : la chaleur, la luminosité et le bien-être associé à la vue du ciel bleu…

Mais il n’a fait qu’une brève apparition pour soutenir les vendeurs de sandales et il nous a déjà quittés. J’ai néanmoins profité d’une accalmie dimanche pour sortir avec cette robe légère que je veux vous présenter depuis des semaines. D’ailleurs le site SheIn m’a contactée à plusieurs reprises pour savoir quand j’allais publier mon article, m’a un peu mis la pression, me laissant entendre que j’allais peut-être perdre mon partenariat avec eux, mais tant pis ! Je ne me voyais pas sortir en robe de plage alors que c’est le déluge et qu’il fait 10 degrés.look-ballon (suite…)

Voir aussi:

Retrouvailles
Blue Stripes
Rue Crémieux

MyseKit x Mamans qui déchirent

Comme vous l’avez remarqué, je ne suis pas une adepte des Box. J’ai eu ma période enthousiaste, il y a quelques années, puis je m’en suis lassée car je réalisais que les 3/4 des produits m’étaient inutiles. Mais la semaine dernière j’ai été invitée au lancement de la nouvelle MySeKit, et j’ai répondu présente avec plaisir, car c’est la seule box beauté que je trouve de qualité et généreuse en produits full size. Elle est sans abonnement, ce qui me plait tout particulièrement car je suis la reine de la procrastination quand il s’agit de se désabonner.

La jolie petite valise contient des produits qui seront utiles à toute la famille cet été. Le kit coûte 29,90 euros mais sa valeur est de 130 euros.mamans-qui-dechirent-x-mysekit (suite…)

Voir aussi:

Marionnaud ne nous marions pas!
Bulle de plaisir ou le meilleur massage de ma vie !
Nina : un parfum magique

Sean Paul Verlaine

Je suis ravie de vous présenter de très jolies photos réalisée par un photographe professionnel, Philippe du studio Bain de Lumière. Nous avons choisi d’aller au Port de l’Arsenal, près de la place de la Bastille, le dépaysement était garanti. Ce jour-là il pleuvait (étonnant non ? ) et j’ai même songé à annuler la séance, mais Philippe était plus confiant que moi et il a eu raison car nous avons droit à un superbe soleil de fin de journée. Résultat le chapeau, le parapluie et le foulard prévus pour contrer la pluie et le vent n’ont pas été vraiment nécessaires.

Il n’est jamais évident de faire des photos avec quelqu’un que l’on ne connait pas. Je dirais même qu’il n’est de toute façon pas évident de poser. Mais Philippe m’a tout de suite mise en confiance et surtout j’ai adoré une chose : il m’a aidée à ma placer, à choisir une posture, une attitude et un regard. Il savait exactement où nous allions prendre les photos car il avait fait ses repérages avant. C’est finalement très reposant de se laisser guider. J’espère que le résultat vous plaira :look-noir-gris-péniche (suite…)

Voir aussi:

Défi : un look complet à moins de 100 euros
Farfelu
Dentelle nude

Détails du dimanche

Un dimanche reposant une fois de plus. Au programme : réveil tardif, un peu de sport, puis du temps pour moi et pour le blog. Je suis en train de répondre à vos commentaires sur mon article « Où va-t-on papa ? ». Vous m’avez apporté beaucoup de motivation. Je sais qu’il est difficile de prendre le temps de commenter, donc je vous en remercie :-)ballon-FFF (suite…)

Voir aussi:

Détails du dimanche
Détails du dimanche
Détails du dimanche

Cinéma : L’idéal de Frédéric Beigbeder

Avant toute chose je le clame haut et fort : je suis totalement fan de Frédéric Beigbeder. Je le trouve brillant, drôle, touchant, lucide, élégant… Certes une image de macho / misogyne le poursuit, et ce n’est pas la publicité qu’il a réalisée pour les culottes Dim qui va démentir cela, mais je me plais à penser qu’il en est conscient et qu’il aime en jouer.

Oui il a été ce publicitaire qui gagnait des centaines de milliers de francs en trouvant des slogans, oui il a pris beaucoup de drogues, d’alcool et a multiplié les conquêtes féminines… mais comme beaucoup d’écrivains célèbres avant lui. D’ailleurs le personnage d’Octave Parango qu’il met en scène dans 99 Francs et dans Au secours Pardon est bien une référence à Octave, le héros des Confessions d’un enfant du siècle d’Alfred de Musset. Pourquoi Parangon d’ailleurs ? Je pense que cela vient du terme « parangon » qui signifie le modèle, mais j’aimerais savoir si c’est une bonne interprétation.

Au secours pardon : venons-en au fait, c’est le roman qui a inspiré le film L’Idéal. Mon enthousiasme n’était pas débordant à cette idée car c’est le roman que j’ai le moins aimé. Le milieu du mannequinat, la drogue et les excès en tout genre ne sont pas les sujets qui m’intéressent le plus. D’ailleurs je n’avais pas particulièrement aimé 99 Francs non plus. Mon roman préféré est son véritable roman autobiographique : Un roman français.Affiche_Vernis-Web (suite…)

Voir aussi:

Détails du dimanche
Cinéma : Eddie the Eagle
Cinéma : Retour chez ma mère

Tutoriel : Variations autour de la barrette Valérie Valentine

Tour Saint Jacques

La semaine dernière le soleil ( ! ) m’a permis de sortir enfin cette robe longue Derhy pour laquelle j’ai eu un véritable coup de coeur en la découvrant au showroom. J’avais une longue journée qui s’est achevée avec une belle soirée Giorgio Armani Beauty pour la sortie du dernier rouge à lèvres Lip Magnet au Grand Palais : elle a su se prêter à toutes les circonstances et m’a valu beaucoup de compliments. Je n’ai qu’une hâte : la porter à nouveau.07062016-2A2A4595 (suite…)

Voir aussi:

Une robe noire, deux possibilités
De la romance
Le pouvoir des fleurs