Boudin magique

Oui j’ai trouvé un titre qui fait rêver, mais tout est dit!

Puisque j’ai mauvaise mine en ce moment j’essaie de rattraper les dégâts avec le maquillage (vous aurez d’ailleurs un article « maquillage bonne mine » la semaine prochaine) et avec la coiffure. En l’occurrence j’ai remarqué qu’il valait mieux que je relève mes cheveux. Je fais donc des chignons rapides, c’est à dire comme si je faisais une queue de cheval mais sans sortir les cheveux de l’élastique à la fin, c’est clair non? ;-)

Bref en passant tout à fait par hasard chez H&M, entre deux musées, j’ai trouvé ce charmant boudin qui me faisait de l’oeil.

Je l’ai utilisé de façon très personnelle, mais ça a fonctionné, voici les étapes, rien de plus simple:

1) Il vous faut donc ce sublime boudin jaune/blond: 1,95 chez H&M. Il existe aussi en noir et en châtain. Un élastique sera nécessaire aussi.

2)Mes cheveux avant leur emboudinnage (oui j’aime les néologismes) Ils ne sont pas au top de leur forme eux non plus, donc attachés ce sera mieux!

3) Je fais une queue de cheval classique, assez haut car les chignons hauts me vont mieux, après à vous de voir en fonction de votre visage et de l’effet voulu. Actuellement on voit surtout des chignons bun hauts.

4) Je passe le boudin par dessus l’attache de la queue de cheval, comme si c’était un élastique aussi.

5) J’ai ramené toutes les longueurs sur le boudin, en tournant un peu de façon à le recouvrir entièrement (désolée je n’ai pas pu faire de photos en même temps!). C’est facile parce que j’ai beaucoup de cheveux et qu’ils sont longs. Si les votres sont plus fins et/ou plus courts pensez bien à recouvrir tout le boudin, c’est aussi la raison pour laquelle il faut en choisir un en raccord avec sa couleur de cheveux.

Voilà ça me donne meilleure mine non? Non? Bon au moins j’aurais essayé et j’aurais partagé avec vous une idée de coiffure :-)

A demain pour un article sur le salon du bijou Bijhorca où j’ai découvert de très jolies créations!

 

 

 

Voir aussi:

Maniaqueries maquillage
Mascaras : le duel
Glossybox : les 2 ans