La meilleure façon de shopper

La meilleure façon de shopper… c’est sûrement la vôtre :-) Mais permettez-moi aujourd’hui de vous dévoiler ma façon de faire, mûrement réfléchie et longuement pratiquée !

shopping

  • Suivre le conseil d’Inès de la Fressange : il faut avoir envie de porter le vêtement le soir même.
  • Eviter toutes les matières « cheap » comme le polyester, certes on peut ainsi avoir un vêtement pile dans la tendance du moment, mais il ne sera pas confortable.
  • Acheter à sa taille, donc essayer dans la mesure du possible, il n’y a rien de pire qu’une veste ou un pull étriqué, à la limite mieux vaut que ce soit un peu grand.
  • Rester dans son style. Combien de fois ai-je tenté de changer mes habitudes, pour ne finalement pas assumer ce nouveau vêtement et finir par le donner…
  • Privilégier les matières confortables et pratiques, donc éviter tout ce qui contient de la laine, même en infime quantité quand, comme moi, on y est allergique, éviter le lin qui se froisse ou l’angora qui perd ses poils (non l’astuce de mettre le pull au congélateur ne fonctionne pas).
  • Acheter un vêtement de saison, certes on fait de bien meilleures afffaires quand on achète hors-saison, mais en aura-t-on toujours envie dans six mois ? Rien n’est moins sûr.
  • Si on est prise d’une frénésie de shopping, on peut faire des paniers virtuels sur internet, ne pas las valider tout de suite, y réfléchir en se demandant si on en a vraiment besoin (je crois que dans 90% des cas la réponse est non), puis fermer l’onglet :-)
  • Si vraiment on a besoin d’assouvir cette frénésie de shooping, on peut acheter plein de choses  chez H&M puis réaliser une fois chez soi que finalement ce n’est pas bien coupé, ça fait cheap, c’est du polyester, c’est trop court aux manches… Et donc on se fait rembourser ! Cela m’est arrivé il y a peu, je n’ai gardé que deux articles sur les 15 achetés, j’étais vraiment en manque de shopping et j’ai acheté un peu n’importe quoi prise dans l’euphorie.
  • Ca peut paraître étrange mais je dirais d’éviter les ventes privées qui ont une file d’attente de deux heures car on achète un peu « histoire de » et une fois chez soi on réalise qu’en temps normal ces articles ne nous auraient pas attirée.
  • De la même manière éviter les soldes aux heures de pointe, nous sommes démunies de notre capacité de penser, accaparées que nous sommes par la fièvre environnante.
  • Regarder les étiquettes pour être sûre que le vêtement que l’on achète ne dépend pas uniquement du nettoyage à sec, car il vous coûterait bien cher à force.
  • Ca peut paraître bête, mais soyez bien habillée, avec des vêtements que vous aimez et dans lesquels vous êtes à l’aise, beaucoup de nouveautés feront pâle figure à côté de ce que vous portez.
  • Fixer et respecter son budget shopping.
  • Si vous souhaitez investir dans une belle pièce, faites-le pour un sac ou des chaussures, à eux seuls ils peuvent faire une tenue.
  • De mon côté je n’achète quasiment plus chez Maje, Sandro ou même Comptoir des Cotonniers en dehors de la période des soldes, sauf gros coup de coeur comme pour la robe léopard Comptoir ou la parka Maje.
  • Fouinez du côté d’ebay ou du Bon Coin, mais posez-vous toujours la même question « L’aurais-je acheté à son prix initial ? «  Si la réponse est non, renoncez… je parle vraiment en connaissance de cause, je me suis laissée prendre au piège du « oh c’est pas cher » plus d’une fois.
  • Etablissez une cagnotte pour un très bel achat que vous désirez vraiment.
  • N’hésitez pas à revendre vous aussi ce que vous ne portez plus ou dont vous vous êtes lassée, ou à faire du troc pour changer sans dépenser.
  • Faites des listes, de ce que vous aimeriez vraiment, ce dont vous avez besoin… Ca permet d’y voir plus clair et de moins se laisser tenter.

J’espère que ces astuces vous auront aidées, et désormais… j’attends les vôtres :-)

Voir aussi:

Mes choix chez Choies
Concours : une robe Derhy à gagner !
Défi 7 : Un look à moins de 100 euros