Librairie : Partir, Tina Seskis

Avez-vous déjà rêvé de tout quitter ? vous interroge la couverture. Une question tout à fait révélatrice du contenu du roman.partir

Emily Coleman se retrouve dans un train, bouleversée, prête à s’inventer une nouvelle vie, avec une nouvelle identité. Mais pourquoi quitte-t-elle ce mari charmant et ce fils adorable dont les portraits s’esquissent au fil des pages ?

Voici l’incipit du roman :

Juillet 2010

Sur le quai de la gare, la chaleur est si palpable que je dois la repousser pour pouvoir avancer. Je ne sais pas si j’ai raison de le faire mais je monte dans le train et je m’assois, toute raide, parmi la foule des banlieusards. Le wagon m(emporte vers une nouvelle vie, à mille lieues de la précédente. Malgré la canicule qui règne à l’extérieur, il fait étonnamment frais dans ce compartiment bondé, dont il se dégage pourtant une étrange impression de vide. Cette ambiance m’apporte un peu de calme. Ici, personne ne connaît mon histoire, je suis anonyme enfin, une jeune femme chargée d’un gros sac comme tant d’autres. Je suis détachée de la réalité, absente au monde. Seule la sensation bien tangible du siège sous mes fesses prouve que je suis là. Les façades arrière des maisons défilent à toute vitesse de l’autre côté de la vitre. Voilà, c’est fait, j’ai franchi le pas.

C’est drôle comme, finalement, il n’est pas si difficile de changer de vie.

Emily trouve une colocation dans une maison délabrée de Londres, elle parvient à en supporter les conditions grâce à Angel, une belle jeune femme qu’elle considère comme son ange gardien, qui va l’accompagner dans ses sorties, dans ses excès et dans la construction de sa nouvelle vie.

Pourquoi se trouve-t-elle là ? Cette question est permanente, mais le mystère se dévoile au fur et à mesure. Dès les premières pages nous apprenons qu »Emily a une soeur jumelle, Caroline, la sulfureuse, prête à tout détruire autour d’elle pour s’imposer, qui a certainement joué un rôle dans ce nouveau départ.

Le roman est centré sur l’héroïne, narratrice-personnage, mais les personnages qui gravitent autour d’elle prennent de la consistance : le père volage qui trompe sa femme le soir du mariage d’Emily, Ben, le mari parfait dont on aimerait saisir les failles, Ruth la belle actrice, auprès de qui sa fille Angel trouve difficilement une place…

Un récit « bien ficelé » que l’on a envie de lire d’une traite, c’est ce que j’ai fait et je n’ai pas été déçue de changer de mes lecture habituelles. Je vous le recommande vivement.

L’auteur, Tina Seskis, vit à Londres. Partir est son premier roman paru en France en 2015. Il a connu un succès notoire, mais pas à la mesure de ce qu’il mérite, certainement à cause du titre et de la couverture peu accrocheurs.

 

Voir aussi:

4 commentaires
1 like
Pécédent article: Mon combishort à 8 eurosArticle suivant: Détails du dimanche

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Me contacter
Archives
Derniers articles
Calendrier
février 2018
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728