Marinière le retour

Depuis quelques temps j’ai à nouveau envie de porter des marinières. Je pense en avoir fait l’overdose mais maintenant qu’on en voit moins j’ai envie de les ressortir.

Ces boots Maje ont une histoire: je les avais vues en boutique, avais eu un énorme coup de coeur, mais je m’étais raisonnée. Je ne voulais pas mettre quasiment 300 euros dans une paire de chaussures! Je comptais sur les soldes, y suis allée le premier jour, dans plusieurs boutiques, et bien sûr ma taille n’était plus disponible. Il faut savoir que Maje a toujours des stocks de chaussures réduits.

J’ai donc lancé une recherche Ebay, avec le système d’alertes, donc j’étais à l’affût dès qu’une paire Maje en 39/40 était mise en vente… Mais je ne les ai jamais vues! Hormis une fois en 36. Et  un an après, au hasard d’une promenade à la Vallée je les ai trouvées! A un prix très intéressant, moins de 100 euros. Je suis donc ravie :-) Je les porte peu car elles sont fragiles et surtout pas ultra confortables, mais elles ne quitteront pas mon meuble à chaussures, même quand je ferai un grand tri!

La marinière est une The Kooples achetées en ventes presses. J’aime bien ses épaulettes et ses manches 3/4. En revanche j’ai perdu les deux boutons des poches dès sa première sortie! Pour une marque aussi chère ils pourraient s’assurer que les boutons sont bien fixés.

Boots Maje – Marinière The Kooples – Veste à sequins Zara – Foulard en soie Zara – pochette et bracelets vintage

Voir aussi:

On tente le boyfriend
Jean et derbies
Stan Smith aux pieds (et cheveux coupés ! )