Pourquoi je n’aime pas mon chat

Un titre étonnant voire provocateur… mais qui évoque pourtant une bien triste réalité !

J’aurais même dû l’intituler « Pourquoi je n’aime pas ma chatte » pour être exacte. mais quand vous êtes enseignante au collège, il y a des termes à bannir de votre vocabulaire sous peine de ricanements intempestifs. Cela dit, si j’avais écrit ce titre, ça n’aurait pas fait rire que les collégiens, et je me serais retrouvée référencée sur les moteurs de recherche pour tout autre chose que mon propos véritable.

Trêve de tergiversations, abordons ce sujet sensible.

Je rappelle – ou précise – que j’aime passionnément les chats depuis toujours, et que je n’envisage pas de vivre sans. Je suis capable de me mettre en retard (alors que je suis toujours ponctuelle, et même trop, mais là n’est pas le sujet) pour caresser un chat dans la rue et lui parler (oui oui).

L’an dernier j’ai adoré avoir quatre chatons chez nous pendant plusieurs semaines, malgré tous les soins et le nettoyage que ça implique. Jade a voulu être près de moi lorsqu’elle a mis au monde ses chatons adorables, et je dois dire que ce n’était pas mon premier accouchement félin… Les mamans-chats que j’ai eues précédemment se souvent réfugiées auprès de moi le jour J. C’est un signe que cet amour des chats est bien ressenti par eux.

Mais voilà : je n’aime pas Jade.

Je sais que ce n’est pas gentil, que c’est dur d’exprimer les choses ainsi, mais c’est tout simplement la vérité. Les sentiments ne se commandent pas et je n’arrive pas à l’aimer.

Quelles en sont les causes ?

1 Nous l’avons accueillie trop tôt

Melba est morte fin septembre 2014, à l’âge de 14 ans. Mon mari était très impatient d’accueillir un nouveau chat, et Jade est arrivée début novembre 2014.

Je n’avais pas du tout « fait le deuil » de Melba, mais surtout de ce à quoi elle était associée : ma jeunesse (je l’avais eue pour mes 20 ans) notamment, et tout une période d’insouciance. Je pense que je n’ai pas pu faire de la place à Jade dans mon coeur par peur de « trahir » Melba.

2 Ce n’est pas mon chat

Il s’agissait du cadeau de Noël + anniversaire de mon mari (il est du 24 décembre) donc j’ai voulu faire en sorte que ce soit sa Jade et non la mienne. Peut-être aurais-je aimé que ce soit seulement mon chat, comme c’était le cas pour Melba.

Jade adore mon mari, mais elle peut aimer tout autant quelqu’un d’autre. Elle n’est pas exclusive.

3 Un chat-chien

J’ai souvent lu que les Sacrés de Birmanie avaient un caractère très facile. On dit d’ailleurs que ce sont des chats-chiens, et Jade répond à cette définition étrange :

  • elle se précipite quand quelqu’un arrive chez nous, afin d’obtenir quelques caresses
  • elle n’est farouche envers personne
  • elle n’a pas ce côté snob du chat qui choisit son maître

Je crois que c’est ça qui me gêne le plus finalement : j’ai toujours aimé le caractère indépendant des chats, et elle ne l’est absolument pas !

J’aime être choisie par un chat, mais elle ne choisit personne.

4 Rien à reprocherchaton sacré de birmanie

Le pire est que je n’ai rien à lui reprocher :

  • elle ne miaule presque pas
  • elle ne fait pas de bêtises
  • elle tente de faire ses griffes de temps en temps mais arrête dès que je le lui demande
  • elle est belle et se laisse prendre en photo, pratique pour le blog
  • elle continue à chercher des marques d’affection de ma part

Elle a quelques petits défauts bien sûr, mais inhérents à tous les chats : elle ne supporte pas qu’une porte soit fermée notamment.

5 Mon attitude 

Je n’ai jamais envie de la caresser. Je le fais de temps en temps mais ce n’est pas naturel, alors que ça l’a toujours été avec les autres chats.

Je précise que je ne la déteste pas bien sûr, mais elle me laisse indifférente. Je m’occupe d’elle au quotidien  : c’est moi qui lui mets de l’eau fraîche et des croquettes. Je vais lui acheter des croquettes de qualité chez le vétérinaire. Je la brosse et lui coupe les griffes et elle se laisse faire. Mais les sentiments envers elle ne sont pas là.

Heureusement elle reçoit énormément de caresses et d’attentions de la part de mon mari et des enfants. On voit que c’est un chat qui se sent bien chez nous. C’est pour moi l’essentiel.

chat sacré de birmanie face à chat en peluche

Conclusion

C’est un constat difficile, que j’aurais aimé éviter, mais je dois m’y résoudre : je n’arrive pas à aimer Jade.

C’est la première fois que je n’aime pas un chat et je suis totalement décontenancée. Peut-être que mes sentiments arriveront plus tard ? Je l’espère…

Cela vous est-il déjà arrivé ?

 

Voir aussi:

54 commentaires
56 likes
Pécédent article: Chemise ouverte, chaîne en or qui brilleArticle suivant: Mon sweat noir à franges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Me contacter
[email protected]
Archives
Derniers articles
Calendrier
mai 2017
L M M J V S D
« Avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031