Comment se remettre en forme en douceur ? Partie I

Ces conseils de bien-être que je vous donne correspondent à ceux que j’applique en ce moment, dans cette période particulière de l’après-grossesse, mais ils peuvent s’adapter à toutes. Si on ne s’accorde pas un peu de douceur et de bienveillance, on ne peut pas réussir à prendre de bonnes habitudes sur la durée.

J’ai tellement de choses à écrire que j’ai décidé de vous proposer cet article en deux parties, afin de le rendre plus digeste. Ce premier article sera intégralement consacré à l’alimentation car c’est le sujet que je souhaitais développer. Les 4 autres point seront abordés dans l’article de demain.

Vous est-il déjà arrivé de vous dire « Allez à partir de lundi je me reprends en mains » pour finalement abandonner au bout d’une semaine car vos ambitions étaient trop grandes et surtout votre régime trop strict ? Cela devient ensuite obsessionnel et peut induire des compulsions.

Après avoir vécu une grossesse et un accouchement, le corps est mis à rude épreuve. Le regarder les jours qui suivent l’accouchement est également une épreuve, même quand les kilos ne se sont pas trop accumulés pendant la grossesse. J’ai mis plusieurs semaines avant de me regarder en entier dans une glace, et le constat n’est pas réjouissant. La peau n’est pas ferme, les muscles ont fondu, plus rien n’est dessiné.

Hors de question pour moi de reprendre le sport avant d’avoir fait la totalité de mes séances de rééducation périnéale. Je les commence tout juste et la sage-femme (conseillée par ma super ostéopathe) utilise la méthode « Connaissance et Maîtrise du Périnée ». C’est surprenant car tout est dans la visualisation. Si jamais certaines parmi vous connaissent cette façon de procéder je veux bien votre avis. Sinon j’y consacrerai un article quand j’aurai pu expérimenter cela.

Voici le premier domaine à améliorer pour retrouver la forme :

1 L’alimentation

C’est ce sujet que je place en premier car il est essentiel. A quoi bon faire des abdominaux, du sport régulièrement, si pour ensuite ingérer du gras, du sucre, du sel et des graisses saturées ?

  • Aucun interdit

Loin de moi l’idée de bannir des aliments. Je prône le « Aucun interdit » sinon c’est sur ces aliments tabous que vous craquerez en premier. Si vous savez que vous y avez droit, vous en prendrez avec parcimonie, ou même pas du tout !

J’ai tenté de ne pas prendre de sucre raffiné pendant 8 jours. Je m’autorisais donc le sucre des fruits. J’ai réussi car j’ai de la volonté : quand j’ai décidé quelque chose je vais jusqu’au bout. Il n’y a eu aucun impact sur la balance mais une grosse frustration en voyant notamment les vitrines pour Pâques.

A présent j’ai arrêté et ne m’interdis rien. Résultat : je sais que je peux m’accorder du chocolat et des bonbons, mais pas trop. Donc je m’accorde mes 4 carrés de chocolat tous les soirs puisque j’en ai vraiment envie/besoin en ce moment, et deux ou trois bonbons par ci par là… Mais j’ai dû en manger 5 cette semaine en tout, alors qu’il y en a partout chez moi.

  • L’influence de mes lectures

J’ai lu avec attention le livre « Belle dans mon assiette » du Docteur Olivier Courtin-Clarins qui m’a donné envie de choisir mieux les aliments afin d’avoir une belle peau et d’être plus en forme. Ce livre est très bien conçu car il est illustré par Fabienne Legrand, et donc agréable à lire. Je vous le présenterai plus en détails vendredi si je trouve le temps de rédiger un article « Librairie ».

J’avais également lu avec attention le livre Et si on décidait d’aller bien d’Erwan Menthéour qui m’a incité à privilégier les aliments bio et à diminuer ma consommation de plats préparés. Je ne vais pas vous mentir et vous dire que j’ai cessé d’en acheter. En effet en cette période où le temps livre m’est compté, Picard m’est d’un grand secours.

Voici les aliments qui font partie de mon quotidien et qui ont de nombreuses vertus :

. les amandes : excellentes pour la peau, un bel apport en vitamines B, en magnésium

Elles permettent de faire baisser le taux de cholestérol, de renforcer les os grâce à leur teneur en minéraux, contiennent des fibres, des protéines végétales et des antioxydants. De plus elles rassasiant rapidement. Elles sont parfaites non ?

—> J’en prends au petit-déjeuner et au goûter, avec du pain, dans la journée quand j’ai envie de grignoter et au moment où je me sens un peu stressée.

. la cannelle : Elle a un fort pouvoir antioxydant : elle permet de lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement. Elle est également riche en fibres alimentaires.

—> Mon dessert du soir est invariable : une pomme bio coupée en dés, dans du fromage blanc de brebis et saupoudrée généreusement de cannelle

. le curcuma : on prête au curcuma des vertus presque miraculeuses. Il est excellent pour la digestion, il permet de diminuer les inflammations de prévenir le cancer et de protéger le cerveau de la maladie d’Alzheimer. Ses actions pour lutter contre les maladies dont nombreuses, tout est détaillé dans cet article si vous souhaitez en savoir davantage.

—> Il est mieux assimilé par l’organisme accompagné d’un corps gras. Mes vinaigrettes en contiennent donc systématiquement, son goût amer est équilibré par l’huile d’olive.

. les baies de goji : surnommées « fruits du bonheur » par les Asiatiques, elles concentrent 400 fois plus de vitamine C que les oranges, ont des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes. Attention à les choisir bio pour éviter les nombreux pesticides utilisés pour leur culture.

—> Je prends une poignée généreuse de baies de goji séchées le matin, accompagnées d’amandes.

. les infusions : elles permettent le plus souvent de lutter contre les insomnies (mélisse, tilleul, fleur d’oranger) ou les troubles digestifs (badiane, camomille, verveine…) Mais elles ont une multitude d’actions plus ciblées. Il suffit de vous rendre dans une pharmacie ou dans un magasin bio pour voir la multitude de troubles qu’elles peuvent apaiser.

—> En ce moment je teste une tisane au fenouil pour l’allaitement, et je peux vous dire que ça fonctionne. Trois tasses par jour et me voilà parée pour le prochain pic de croissance.

. des fruits et légumes bio : je pense qu’il est inutile de rappeler le nombre de pesticides utilisés pour traiter une pomme (—> 36) Oui j’aime utiliser les formules de prétérition. Donc à nous les fruits et légumes bio, que l’on trouve désormais partout, à des prix plus accessibles, même si cela reste cher je le concède.

—> Je prends une pomme dans la soirée pour m’éviter de (trop) grignoter.

. pas de lait de vache : depuis mes 30 ans (hier, donc) je suis devenue intolérante aux protéines de lait de vache. Moi qui mangeais 3 yaourts par jour, qui aimais beaucoup la glace à la vanille ou au nougat, je pensais que tout cela allait me manquer, mais pas du tout sauf la glace au nougat ! J’ai ressenti des bienfaits immédiats : je me suis sentie plus légère, j’ai retrouvé un ventre plat et j’ai perdu du poids.

Pour compenser je trouve du calcium dans les légumes verts, dans le fromage à pâte dure (que je tolère sans problème) et dans les yaourts de brebis ou de chèvre.

. peu de viande voire pas du tout : il y a quelques années, un reportage sur le gavage des oies m’avait dégoutée à vie du foie gras, depuis les nombreuses vidéos d’abattage ou de maltraitance animale sont venues conforter mon dégoût. Il m’arrive donc de prendre encore une petite portion de viande blanche mais sans plaisir. Je ne suis pas encore devenue végétarienne (car certains discours et comportement extrêmes m’agacent) mais il s’en faut de peu pour que je le sois. En effet, depuis l’enfance, à chaque fois que je vois de la viande, j’imagine l’animal vivant et ça me bloque totalement. Et si je vois la viande crue, inutile d’essayer d’y goûter ensuite, ça me renvoie trop au cadavre de l’animal.

. une pomme par jour : J’ai toujours aimé prendre une pomme dans la soirée, souvent pour m’éviter de grignoter autre chose. En effet, autant je suis capable de passer des journées entières à la maison, avec des placards remplis de bonbons et de biscuits, sans toucher à rien, autant j’ai envie de grignoter le soir après le repas… Le pomme est riche en Vitamine C, en potassium, en calcium peu calorique… et vous connaissez certainement l’adage ”One apple a day keeps the doctor away”

J’espère que cet article vous a plu. C’est un sujet qui me passionne et pour lequel j’ai acquis pas mal de connaissances au fil de mes lectures ou des reportages que j’ai pu voir. Si la réponse est oui, je vous dis à demain pour la suite ! Au programme : quelques exercices légers de remise en forme, mais aussi des soins efficaces et du bien-être.

 

Voir aussi:

10 commentaires
14 likes
Pécédent article: Détails du dimancheArticle suivant: Se remettre en forme en douceur (Partie 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Me contacter
Archives
Derniers articles
Calendrier
octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031