8 astuces pour trouver du temps en étant maman

Vous avez été plusieurs à me demander les secrets de mon organisation au quotidien en étant maman de 3 enfants. Je me suis d’abord demandé si j’avais des choses intéressantes à partager avec vous, et j’ai réalisé que j’appliquais certaines astuces qui me permettaient d’optimiser mon temps, les voici :

1 Se faire aider

Cela paraît évident, mais je garde le rythme des cinq articles hebdomadaires car je suis bien entourée. Pendant la semaine, ma belle-mère s’occupe des deux grands pendant que je m’occupe de Milan donc ça change tout.

Le week-end, mon mari s’occupe énormément de Solal et Hélia et va faire les courses. Je n’ai déjà pas cette corvée à accomplir !

Le matin c’est lui aussi qui prépare et accompagne les enfants à l’école pendant que je dors encore.

Le mercredi après-midi, ma mère vient m’aider, et nous en profitons souvent pour prendre des photos de look pour le blog.

Oui je suis chanceuse, donc je n’ai pas beaucoup de mérite à continuer mes activités personnelles.

Néanmoins pour l’instant c’est moi qui m’occupe presque exclusivement du bébé : je reconnais que j’ai peu de temps libre car il veut beaucoup être dans les bras et il dort peu la journée. Enfin je ne vais pas me plaindre car cela signifie qu’il dort la nuit (pas en continu bien sûr, ne me détestez pas ! ) 😉

Quant aux tâches ménagères, nous avons une femme de ménage deux heures par semaine pour l’appartement, et une autre qui s’occupe des chemises de mon mari. Cela demande un investissement financier raisonnable et constitue un soulagement indéniable pour moi.

2 Se dégager du temps libre

Quand les trois enfants sont en promenade ou font la sieste, je me précipite littéralement sur les activités que j’ai besoin de faire seule :

  • je fais ma séance de Wellbox (machine pour faire du palper-rouler) pour venir à bout de mon ventre un peu mou et de mes petites poignées d’amour
  • depuis peu je fais un peu de gainage
  • je tire mon lait (!) pour faire du stock et pouvoir partir tranquillement à Paris sans mon bébé
  • je vais sur mon blog pour rédiger un article qui me demande de la concentration. C’est ce que je fais en ce moment même 

Je profite de cette période privilégiée de congé maternité, où je suis centrée sur mon bébé et un peu sur moi. Je sais déjà que tout cela me manquera en septembre, mais il faut bien retourner au travail. Quand j’aurai repris le travail je ne pourrai pas réaliser tout cela, il faudra que je fasse à nouveau des choix.

3 Ne pas se disperser

Pour être vraiment efficace sur une activité, il est nécessaire de se concentrer. Je vous en parle car j’ai tendance à vouloir faire 10 choses en même temps, justement parce que j’en manque, mais c’est finalement contre-productif car je survole tout et me crée du stress.

Ainsi, pour rédiger cet article, je me suis forcée à retourner mon téléphone pour ne pas le consulter, à fermer la fenêtre de mes mails sur l’ordinateur et à éteindre la télévision. Cela n’est pas naturel chez moi, mais je remarque que c’est la meilleure solution pour être satisfaite de la tâche accomplie.

4 Savoir être polyvalente

Quand je peux faire une activité qui ne concerne que moi, j’essaie de la coupler avec une autre. Ainsi j’utilise le tire-lait (c’est toujours très étrange de raconter ça) en faisant mes exercices de CMP (Connaissance et Maîtrise du Périnée) qui nécessitent du calme et de la concentration. Je vous ferai un article sur cette méthode très particulière mais qui m’a plu.

De même quand j’utilise la Wellbox, je fais des exercices de rééducation abdominale hypopressive.

Quand j’allaite Milan, j’en profite pour faire poser un masque sur mon visage, ou je lis une histoire aux deux grands.

Quand je vais chercher un pyjama dans la chambre de Milan, j’en profite pour faire couler un bain aux grands et faire bouillir de l’eau pour le repas du soir. Donc oui je me disperse un peu dans ces cas-là, mais surtout je gagne du temps ! Mais je crois que toutes les mamans font cela.

5 Avoir des priorités

Comme je vous l’avais dit sur mon article « se remettre en forme en douceur » il faut avoir des priorités et la priorité pour qu’une jeune maman se sente bien dans sa peau, c’est de penser à elle.

Quand vous avez un moment de libre pour vous toute seule, faites ce qui vous fait vraiment plaisir. Vous lancerez votre machine à laver ou débarrasserez le lave-vaisselle plus tard, tant pis ! Si vous avez envie de prendre un bain ou de vous poser du vernis, allez-y ! Cela dit si vous êtes une jeune maman oubliez : le bébé se réveillera pile au moment où vous aurez posé votre top coat et où vous devez attendre 20 minutes que tout cela sèche.

Pour vous donner l’exemple d’aujourd’hui : j’ai eu le choix entre ma montagne de repassage et mon article… Je me suis dit que le repassage pouvait attendre encore (au point où j’en suis) mais que la rédaction de cet article me ferait plaisir : le choix a été rapide. Et je sais que je pourrai repasser ce soir devant la télévision quand les enfants seront couchés.

6 Renoncer

On ne peut pas tout faire sous peine de ne finalement rien faire vraiment. Si vous voulez consacrer du temps à vos enfants qui vous demandent depuis le début de la journée de jouer avec eux, soyez vraiment là. Il ne suffit pas de s’asseoir à côté d’eux en consultant son téléphone, ou d’aller avec eux dans la chambre pour finalement trier leurs vêtements. Oui ça sent le vécu car c’est exactement ce que je fais naturellement. Mais j’ai décidé de modifier cela. Je préfère jouer vraiment avec eux, même si ça ne dure que 10 minutes et les voir satisfaits de ce vrai moment de partage.

Oui j’ai envie de faire un vide-dressing, d’aller au restaurant, d’aller au cinéma, de faire un tour dans un vide-grenier. Mais je n’en ai clairement pas le temps actuellement donc je mets ça de côté. Je sais que ça reviendra plus tard. Une fois de plus je préfère être pleinement présente avec mes enfants et mon mari, disponible pour eux. D’ailleurs j’ai tenté de me forcer à sortir, mais j’ai réalisé que ce n’était pas ce dont j’avais envie actuellement. J’ai davantage envie de pouponner, de faire un gâteau avec eux, de rester chez moi finalement…

7 Trouver du repos

C’est le premier conseil que l’on donne à une jeune maman, et il est essentiel : il faut se reposer dès que possible. Cela semble facile, évident… Mais pourtant je crois que toutes les jeunes mamans sont tombées dans cet écueil les premières semaines : à savoir profiter des siestes du bébé pour s’occuper du linge, de l’administratif, des courses… pour finalement se retrouver épuisée et accablée du manque de considération d’un mari qui rentre du travail sans avoir remarqué que nous avions fait la poussière. Et oui car il est moins exigeant que nous sur ce point, et je crois qu’il a raison. Ce n’est pas grave si votre salon n’est pas reluisant quelques temps. Je suis d’accord (d’autant plus que je suis maniaque) : on se sent beaucoup mieux dans un intérieur rangé et propre. Mais cela peut être fait de manière plus superficielle qu’avant : tout ira bien malgré tout.

Actuellement je me lève vers 11h du matin car je ne m’endors pas avant 2h du matin puis je suis réveillée 2 ou 3 fois par Milan. Au début ça m’a contrariée d’avoir des journées si courtes, mais je me suis dit que ça ne durait qu’un temps. Au moins cela me permet d’avoir suffisamment d’heures de sommeil et je vois la différence. Je suis moins irritable, moins stressée et moins submergée par les aléas du quotidien. En revanche, dès que je n’ai pas dormi assez, tout me parait à nouveau compliqué.

8 Accepter de ne pas être parfaite

Aucune maman n’est parfaite. Sur Instagram certaines pourraient en donner l’illusion quand on voit la famille du bonheur dans un bel appartement parisien au cachet fou et à la décoration parfaite. Mais ce ne sont que des images et ce que la femme a bien voulu montrer de sa vie. L’envers du décor est moins lisse, mais tant mieux, et je crois qu’il n’est pas nécessaire de le montrer.

Instagram n’est pas là pour refléter la réalité dans ce qu’elle a de plus prosaïque, mais pour nous ouvrir une fenêtre poétique sur le quotidien, en choisissant l’angle le plus flatteur, rehaussé par des filtres embellisseurs.

Il est 18h20, je pourrais être en train de préparer une ratatouille avec de bons légumes bio, de donner le bain aux enfants… mais non ce n’était pas ma priorité du jour donc Picard va m’être d’un grand secours.

Ma montagne de vêtements à vendre et à donner m’attend sur le lit… et ira sous le lit en attendant que je m’en occupe.

Le carton d’affaires de bébé taille 1 et 3 mois attend que l’on s’occupe de son sort aussi… et il attendra 😀

Deux colis attendent que je les ouvre… eux n’attendront pas !

Pour résumer : privilégiez ce qui vous fait plaisir, cessez de vouloir être parfaites et impeccables et profitez… mais de manière organisée.

14 commentaires
Précédent article: En blouse et en marche ;-)Article suivant: Librairie : Nous serons toujours là pour toi

Articles liés

Commentaires

  • Armelle

    mai 25, 2017 à 13 h 18 min
    Répondre

    Ah j'adore ces articles, c'est tellement vrai... Tellement frustrant et stressant quand on veut que tout soit parfait alors que c'est impossible. J'ai remarqué que […] Lire la suiteAh j'adore ces articles, c'est tellement vrai... Tellement frustrant et stressant quand on veut que tout soit parfait alors que c'est impossible. J'ai remarqué que finalement il faut que je parte de chez moi, en vacances par exemple, pour vraiment décompresser. Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Armelle

      mai 29, 2017 à 22 h 27 min
      Répondre

      Oui il faut abandonner l'idée que tout soit parfait. En effet le lâcher-prise est plus évident quand on n'est pas chez soi !

  • Laure BB

    mai 24, 2017 à 9 h 12 min
    Répondre

    Je pense être quelqu'un d'organisé comme toi mais étant une grande introvertie je me sens vite submergé. Pourtant je n'ai pas d'enfants, alors en avoir […] Lire la suiteJe pense être quelqu'un d'organisé comme toi mais étant une grande introvertie je me sens vite submergé. Pourtant je n'ai pas d'enfants, alors en avoir 3 ça peut vite donner le vertige. Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Laure BB

      mai 29, 2017 à 18 h 40 min
      Répondre

      Moi aussi je pouvais avoir tendance à me sentir submergée, mais quand on a 3 enfants les priorités changent et on parvient à mieux gérer, […] Lire la suiteMoi aussi je pouvais avoir tendance à me sentir submergée, mais quand on a 3 enfants les priorités changent et on parvient à mieux gérer, je te rassure ! Lire moins

  • Bonnieparker

    mai 23, 2017 à 21 h 29 min
    Répondre

    Article très intéressant, j'aimerais pouvoir prendre le recul nécessaire mais impossible, la journée démarre systématiquement sur les chapeaux de roue avec les 3 filles et […] Lire la suiteArticle très intéressant, j'aimerais pouvoir prendre le recul nécessaire mais impossible, la journée démarre systématiquement sur les chapeaux de roue avec les 3 filles et je n'ai absolument pas de temps pour moi, je ne suis pas tres aidée et j'avoue que la reprise du travail me fait peur... Bonne soirée Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Bonnieparker

      mai 29, 2017 à 22 h 28 min
      Répondre

      J'imagine comme ça doit être épuisant et prenant de t'occuper seule de tes trois filles ! Peut-être que la reprise du travail te permettra de […] Lire la suiteJ'imagine comme ça doit être épuisant et prenant de t'occuper seule de tes trois filles ! Peut-être que la reprise du travail te permettra de souffler finalement... du moins de trouver un peu plus de temps pour toi à mon avis. Lire moins

  • Hestia

    mai 23, 2017 à 21 h 27 min
    Répondre

    Je crois que tu as vraiment tout compris... pense à relire ton article quand tu auras repris le travail si par moments tu te sens […] Lire la suiteJe crois que tu as vraiment tout compris... pense à relire ton article quand tu auras repris le travail si par moments tu te sens submergée. On a beau savoir tout ça, on a parfois besoin qu'une personne bien intentionnée nous le rappelle :-) Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Hestia

      mai 29, 2017 à 22 h 30 min
      Répondre

      Oui je le relirai dans quelques mois. Je commence à appréhender la reprise, d'autant que je ne sais pas dans quel établissement je serai nommée. […] Lire la suiteOui je le relirai dans quelques mois. Je commence à appréhender la reprise, d'autant que je ne sais pas dans quel établissement je serai nommée. Les débuts vont être difficiles car je me suis bien habituée à ce rythme. Lire moins

  • Anne

    mai 23, 2017 à 21 h 21 min
    Répondre

    Pleins de bonnes idées et, des choses que l'on sait parfois au fond de nous mais qu'on a besoin de lire ou d'entendre régulièrement ;) […] Lire la suitePleins de bonnes idées et, des choses que l'on sait parfois au fond de nous mais qu'on a besoin de lire ou d'entendre régulièrement ;) Peu de point 1 et 2 pour ma part (les siestes se sont arrêtées assez tôt chez nous !), mais pour le reste, tu as raison, c'est aussi une question de volonté et de choix. Quand on se fait plaisir et qu'on s'accorde du temps, on est dans un meilleur état d'esprit. J'ai parfois du mal à laisser de côté, mon côté maniaque reprend souvent le dessus, mais je suis fière quand je laisse pour plus tard une tâche qui me paraît primordiale et urgente en me disant que ça peut sans doute attendre (en progrès !) Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Anne

      mai 29, 2017 à 22 h 32 min
      Répondre

      Je te rassure : mon côté maniaque reprend aussi souvent le dessus et je me force vraiment à ne pas le laisser empiéter sur le […] Lire la suiteJe te rassure : mon côté maniaque reprend aussi souvent le dessus et je me force vraiment à ne pas le laisser empiéter sur le reste. Mais ça fonctionne ! Lire moins

  • rockygirl

    mai 23, 2017 à 20 h 25 min
    Répondre

    Très joli article plein de bons conseils (que je n'ai pas suivis à l'époque et pourtant oh combien judicieux...) D'autres mamans en profiteront :-) bises

    • uneparenthesemode
      à rockygirl

      mai 29, 2017 à 22 h 33 min
      Répondre

      Je crois que nous sommes nombreuses à être tombées dans l'écueil "je veux tout faire et que tout soit parfait" les premières semaines après l'accouchement, […] Lire la suiteJe crois que nous sommes nombreuses à être tombées dans l'écueil "je veux tout faire et que tout soit parfait" les premières semaines après l'accouchement, et avons toutes succombé au même épuisement / énervement. Lire moins

  • sindy

    mai 23, 2017 à 18 h 55 min
    Répondre

    Merci Karine pour tes articles, que je lis très assidument. Maman de 3 jeunes enfants, je me retrouve beaucoup dans ton sens des priorités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles
Restons en contact
 

Retrouvez mes anciens articles