Détails du dimanche

Un dimanche différent puisque nous avons pu passer un week-end improvisé à Rouen, en confiant les enfants à leurs grands-parents. Nous n’étions pas partis seulement à deux depuis plus de deux ans. Et même si ce séjour a été bref, il nous a fait le plus grand bien. Nous avons découvert de très jolis lieux à Rouen, j’ai adoré cette ville !

Nous avons visité l’atypique musée Flaubert. Atypique car il s’agit également d’un musée d’histoire de la médecine (le père de Flaubert était un médecin réputé). J’étais émue de visiter la maison dans laquelle Flaubert est né, a vécu avec son frère et sa soeur… et surtout très émue de voir Loulou, le fameux perroquet empaillé qui figure dans la nouvelle Un Coeur Simple. J’ai dû lire cette nouvelle une vingtaine de fois, et voir ce perroquet me semblait inespéré. Si vous passez dans la région, je vous recommande vivement ce musée.

Les aphorismes de Flaubert sont écrits sur chacune des marches de l’escalier. Ils prêtent à sourire tandis que le musée d’histoire de la médecine, où vous pouvez observer un foetus calcifié (resté 18 ans dans l’abdomen d’une femme), des échantillons coprologiques (si vous ne connaissez pas le terme je vous laisse le soin de chercher la définition, sans images ! ) ou des masques mortuaires… procure un certain malaise.

Nous sommes partis samedi midi, sommes rentrés dimanche après-midi… mais j’avais pris 3 paires de chaussures. Normal non ? 

Cette BD, Moins qu’hier (plus que demain) qui met en scène le couple dans de courtes histoires d’une page est absolument hilarant ! Je vous le recommande vivement. Si vous aviez lu Zaï Zaï Zaï du même auteur, vous allez adorer.

Je vous mets ici 3 pages qui m’ont fait rire (j’y ai eu accès sur le site de Glenat où on peut feuilleter les premières pages) :

De mon côté j’ai enfin commencé L’amie prodigieuse, mieux vaut tard que jamais !

Ce soir Hélia a voulu prendre ces photos : sa petite coupelle de myrtilles et surtout cette branche trouvée dans la rue. J’ai été très touchée quand elle m’a dit : « Je vais la planter dans la terre et comme ça elle pourra revivre ».

Et pour vous, quel était le programme ?

 

2 commentaires
Précédent article: Un nouveau look mère-fille en robes longues Lidl !Article suivant: Amour

Articles liés

Commentaires

  • emmapeel

    juin 4, 2018 à 17 h 17 min
    Répondre

    Bonjour, tu nous donneras ton avis sur l'amie prodigieuse si tu veux bien, personnellement je n'ai pas accroché du tout, trop éloigné de l'ambiance "dolce […] Lire la suiteBonjour, tu nous donneras ton avis sur l'amie prodigieuse si tu veux bien, personnellement je n'ai pas accroché du tout, trop éloigné de l'ambiance "dolce vita" que j'attendais, j'ai horreur de ne pas finir un livre (par respect pour l'auteur et pour lui laisser quand même une chance...) mais là j'ai eu du mal à arriver au bout, c'était trop sombre pour moi, du coup je me suis arrêtée au premier tome. Depuis, j'ai trouvé encore pire dans le genre difficile à finir : les lettres de madame de Sévigné, rien à voir bien sûr mais un vrai calvaire, je me force à lire quelques pages en alternance avec autre chose, je n'en vois pas le bout... Sinon, le musée Flaubert donne vraiment envie, celui de l'histoire de la medecine moins...Bonne soirée Lire moins

    • uneparenthesemode
      à emmapeel

      juin 5, 2018 à 14 h 39 min
      Répondre

      Pour l'instant je ne n'accroche pas plus que ça, j'ai du mal à me plonger dans cette lecture, mais je te donnerai mon avis en […] Lire la suitePour l'instant je ne n'accroche pas plus que ça, j'ai du mal à me plonger dans cette lecture, mais je te donnerai mon avis en effet. Quelle idée de lire les lettres de Madame de Sévigné ! moi je ne m'inflige pas ce genre de torture. Cela dit j'ai relu Le livre de ma mère d'Albert Cohen : c'était magnifique mais terriblement déprimant. Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles
Restons en contact
 

Retrouvez mes anciens articles