Revolution Slider Error: Slider with alias main not found.
Maybe you mean: 'sidebar2' or 'news-gallery12' or 'news-gallery-post-based6' or 'main2' or 'main3'

Le dernier bébé

Un article qui me trotte dans la tête depuis quelque temps. J’ai beaucoup de mal à me lancer car c’est un thème qui me touche, mais aussi parce que j’ai rarement le temps de m’installer tranquillement face à l’ordinateur, en ayant le temps de développer mes idées. Pour éviter de verser dans la logorrhée, mon penchant naturel, certainement dû aux dissertations que je rédigeais en Hypokhâgne, je vais présenter sous forme de liste tout ce que ce titre m’évoque, et je vais publier l’article rapidement pour ne pas l’effacer ou pour ne pas être tentée de le reformuler 10 fois afin de le rendre impeccable.

Le dernier bébé c’est :

  • Faire le deuil de la grossesse
  • Savoir que l’on ne sentira plus ces petits coups formidables, qu’on a déjà oubliés d’ailleurs car on ne peut les ressentir vraiment que pendant la grossesse. Leur évocation seule n’implique pas de sensation, phénomène assez étrange.
  • Accepter que l’on ne sera plus une femme enceinte
  • Ressentir une petite amertume en voyant des ventres ronds et réussir à entrevoir la souffrance de celles qui ne réussissent pas à avoir d’enfants alors que les femmes enceintes fleurissent
  • Savoir que ce décolleté opulent ne sera qu’un vague souvenir. Dans mon cas ce n’est pas plus mal, j’avais du mal à supporter les regards appuyés, je n’y étais pas vraiment habituée !
  • Ne plus avoir d’interdits (aliments, alcool, médicaments,sport) Certes cela confère une liberté totale, mais on se plie bien à cette discipline quand on sait que c’est pour la bonne cause. Enfin, je suis bien ravie de pouvoir boire à nouveau du champagne et faire de la course à pied.
  • Abandonner ce sourire béat quand on touche son ventre en pensant à son bébé
  • Perdre cette force qui nous guide au quotidien quand on sait qu’un petit être grandit en nous
  • Ne plus avoir cette force de vie. La grossesse est le seul moment où je suis aussi pleinement dans la vie, moins hantée par l’idée de la mort.
  • Laisser de côté l’imagination débordante qui nous projette avec un bébé qui de toute façon ne ressemble jamais à celui que l’on avait en tête… et tant mieux !
  • Laisser aux autres les préoccupations matérielles : le choix de la poussette, du lit, du tapis d’éveil, de la chaise haute…
  • Ne plus avoir à préparer une valise oxymorique : moitié adorables bodys, mini chaussettes et pyjamas de poupée / moitié slips filets, protections périodiques et coques d’allaitement.
  • Vivre son dernier accouchement – aussi douloureux soit-il. Malgré ma brèche, j’ai toujours adoré accoucher (et malgré tout la péridurale a fonctionné les 3 fois, ça doit jouer !)
  • Vivre une dernière fois ce peau à peau des premiers instants, où l’on découvre enfin cette merveille que l’on a portée
  • Faire sa dernière première nuit de veille, à regarder, insatiable, ce bébé qui entre dans notre vie et va désormais la partager
  • Passer son dernier séjour à la maternité
  • Ne plus revivre ces premiers jours de retour à la maison, si difficiles mais si hors du temps
  • Ne plus allaiter, dire adieu à ce lien si fort
  • Ne plus rien garder « pour un futur bébé », se délester de tout le matériel de puériculture et des vêtements de grossesse
  • Découvrir une dernière fois les premières fois

Mais je n’oublie pas désormais que je peux voir chaque jour mes enfants grandir… Et je n’ai pas eu des enfants pour être enceinte et avoir un bébé, mais bien pour construire une famille avec mon mari, et en profiter au quotidien.

23 commentaires
Précédent article: Détails du dimancheArticle suivant: Détails du dimanche

Articles liés

Commentaires

  • Malika

    janvier 24, 2018 à 14 h 24 min
    Répondre

    Merci pour ce si doux post. Il rappelle à quel point il est important, précieux même, de profiter de chaque instant, de chaque étape de […] Lire la suiteMerci pour ce si doux post. Il rappelle à quel point il est important, précieux même, de profiter de chaque instant, de chaque étape de la vie. Bises à toi et à tes trésors. PS : je n'étais pas passée par ton site depuis quelques mois. Et je suis ravie d'y retrouver, aujourd'hui, autant de douceurs. Lire moins

  • Molly

    novembre 15, 2017 à 5 h 30 min
    Répondre

    Je suis une lectrisse aux etats unis alors pardon en avance pour tous les fautes, mon francais n’est plus tres bon. Mais j’ai du commenter […] Lire la suiteJe suis une lectrisse aux etats unis alors pardon en avance pour tous les fautes, mon francais n’est plus tres bon. Mais j’ai du commenter lors de lire ce liste et tes reflections si mouvants (et les commentaires des autres aussi). Je viens d’accoucher mon 2ieme il y a 5 mois et je pense que ce sera le dernier. Le fait de l’ecrire me fait mal au coeur, savoir que les moments les plus parfait de ta vie son deja passe. J’adore les bebes tellements et les premiers mois sont pour moi la nirvana! Faire une sieste avec son nouveau nee c’est pour moi la joie complete. Je me sens tellement capable et puissante pendants ces premiers jours a la maison. Bref c’etait assez difficile pour concevoir mon deuxieme que j’avais des doutes que cela arriverais. Mais j’avais un besoin tellement fort d’avoir un autre bebe. Meme moi je ne comprenais pas si besoin si forte. Mais quand j’au lu tes mots “vivre pour la derniere fois les premieres fois” ca m’a aide a comprendre ce desir. Et apres des larmes de joie et de nostalgie, je vais le garder toujpurs. Merci pour cette expression Karine. Je vais profiter de tous les plaisirs de mon beau petit bebe de cinq mois... et ma fille de presque trois ans (comme ca passe vite)! Et un petit conseil qui aide a moi dans les moments ou la nostalgie sens trop lourde. J’imagine les plaisirs dans le futur de devenir une grande mere (pas une garantie, mais une espoir bien sure)! Lire moins

  • Marie

    novembre 6, 2017 à 22 h 39 min
    Répondre

    à Cachou1623, mille mercis de ton gentil message qui me touche énormément !!! Tous mes voeux de bonheur avec ta petite Naïa ☺️

  • SophSev

    novembre 6, 2017 à 11 h 38 min
    Répondre

    je comprends tellement, de mon côté j'ai deux enfants (la dernière à 12 mois) et j'en ai toujours voulu 3. mais mon mari devient très […] Lire la suiteje comprends tellement, de mon côté j'ai deux enfants (la dernière à 12 mois) et j'en ai toujours voulu 3. mais mon mari devient très réticent en trouvant que deux c'est déjà bcp; alors je me torture l'esprit en me demandant si j'ai vécu ces dernières fois sans le savoir ... Lire moins

    • uneparenthesemode
      à SophSev

      novembre 7, 2017 à 10 h 51 min
      Répondre

      C'est très difficile quand les choix de la mère et du père ne sont pas en adéquation. Peut-être en aura-t-il davantage envie dans quelques mois.

  • Aude

    novembre 5, 2017 à 8 h 18 min
    Répondre

    Ton texte me touche beaucoup car je viens aussi d’accoucher de ma 2ème fille il y a un mois. Cette naissance est un cadeau car […] Lire la suiteTon texte me touche beaucoup car je viens aussi d’accoucher de ma 2ème fille il y a un mois. Cette naissance est un cadeau car j’ai mis 3 ans à tomber enceinte et je n’y croyais plus jusqu’a Noël dernier: malgré les traitements rien ne se passait et j’ai commencé à faire le deuil de la grossesse et de ces premières fois que tu décris si bien. Lorsque mon aînée était petite, je pensais que les affaires de bébé resserviraient, que je revivrai ces moments et ce même si je les ai pleinement vécus à l’époque. Puis la dure réalité qu’il me devenait difficile de retomber enceinte m’a violemment percutée et la j’ai perçu que sans le savoir cela avait été peut être la seule être unique fois et que j’avais grillé mes chances sans le savoir... Puis mon bébé miracle est arrivé tout seul et j’ai pleinement vécu ces 9 mois de grossesse et ce 1er mois de vie; et même si je n’exclue l’idee D’un 3ème, je me sens bizarrement épanouie et rassasiée de ces sensations et de ces 1ères fois, comme si inconsciemment je savourais chaque instant. Ces moments sont uniques dans une vie et je me sens invincible quand je porte un bébé. Bizarrement ce n’est plus le cas après (je pense que la chute des hormones n’y est pas pour rien...) Aujourd’hui je profite à fond de ces 1ères fois avec notre aînée et voir la relation de fraternité se créer chaque jour est une nouvelle première fois unique elle aussi. Bref ton article m’a pleinement parlé et je n’en peux que comprendre ton sentiment à ce jour. Je te souhaite de continuer à profiter pleinement de ta belle famille et beaucoup de bonheur. Lire moins

  • Marie

    novembre 4, 2017 à 19 h 45 min
    Répondre

    C'est un très beau témoignage Karine, à tel point que j'ai ressenti l'envie de te l'écrire, alors que je te lisais en silence ces dernières […] Lire la suiteC'est un très beau témoignage Karine, à tel point que j'ai ressenti l'envie de te l'écrire, alors que je te lisais en silence ces dernières semaines, depuis que j'ai perdu mon bébé (le premier) à trois mois de grossesse et que l'on m'a ensuite dit que mes chances de retomber enceinte sont infimes. Loin de moi l'idée de me lamenter, je voulais juste te dire que tes mots sont bouleversants. Et puis qui sait, tu décideras peut être d'avoir un quatrième bébé ... ? grosses bises et plein de bonheur à toi et ta petite famille Lire moins

    • Cachou1623
      à Marie

      novembre 5, 2017 à 14 h 57 min
      Répondre

      Marie, je me permets de t'adresser un petit message. J'ai perdu ma première fille en janvier 2015, Mila, sans raison médicale, à 15 jours du […] Lire la suiteMarie, je me permets de t'adresser un petit message. J'ai perdu ma première fille en janvier 2015, Mila, sans raison médicale, à 15 jours du terme. Certains médecins m'avaient dit que mes ovocytes étaient de mauvaise qualité et qu'il serait difficile que je retombe enceinte. Ce mardi, j'ai accouché de ma 2ème fille, Naïa. C'est un bonheur absolu, un bonheur retrouvé, ma (re)naissance. Je t'envoie donc beaucoup de courage. Il faut y croire... "Le bonheur, en partant, a dit qu'il reviendrait" Jacques Prévert Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Marie

      novembre 7, 2017 à 10 h 55 min
      Répondre

      Je te souhaite d'avoir toi aussi un bébé, même si bien sûr la perte du premier ne s'effacera jamais. Je t'envoie plein de bonnes ondes […] Lire la suiteJe te souhaite d'avoir toi aussi un bébé, même si bien sûr la perte du premier ne s'effacera jamais. Je t'envoie plein de bonnes ondes ! Lire moins

  • La sœur de Sophie

    novembre 4, 2017 à 15 h 52 min
    Répondre

    Merci pour ce texte qui me parle tellement aussi. J'ai eu mon deuxième enfant en mars et je suis nostalgique depuis. Ce sera sûrement mon […] Lire la suiteMerci pour ce texte qui me parle tellement aussi. J'ai eu mon deuxième enfant en mars et je suis nostalgique depuis. Ce sera sûrement mon dernier donc je profite de toutes ces premières-dernières fois. Il n'a que 7 mois et je regarde mes amies enceintes avec nostalgie (sans parler de celles qui n'ont pas encore commencé à en avoir). J'ai adoré être enceinte à chaque fois, j'ai aussi un bon souvenir de mes séjours à la maternité malgré deux accouchements compliqués et je me demande si j'arriverai un jour à faire le deuil (et à ne pas regretter). Je vais tâcher de me rappeler de ta dernière phrase pour les futurs moments durs ☺️ Lire moins

  • Cachou1623

    novembre 4, 2017 à 15 h 01 min
    Répondre

    Ton message est très émouvant. J'en ai les larmes aux yeux car je ressens exactement les mêmes choses que toi...je viens d'accoucher ce mardi de […] Lire la suiteTon message est très émouvant. J'en ai les larmes aux yeux car je ressens exactement les mêmes choses que toi...je viens d'accoucher ce mardi de mon deuxième bébé qui sera sans doute mon dernier bébé. Et je suis déjà nostalgique de ces instants précieux...je t'embrasse. Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Cachou1623

      novembre 7, 2017 à 10 h 58 min
      Répondre

      Toutes mes félicitations pour ton bébé !! J'espère que l'accouchement s'est bien passé et que les premiers jours se passent bien, car c'est une période […] Lire la suiteToutes mes félicitations pour ton bébé !! J'espère que l'accouchement s'est bien passé et que les premiers jours se passent bien, car c'est une période tellement sensible. Je ne sais pas si tu avais lu cet article, mais il doit te parler en ce moment : http://uneparenthesemode.com/attention-maman-fragile/ Lire moins

  • Annouchka

    novembre 3, 2017 à 21 h 02 min
    Répondre

    J’ai eu les larmes aux yeux en lisant ce billet... Te lire me rend très nostalgique. Je ne sais pas pourquoi, en ce moment il […] Lire la suiteJ’ai eu les larmes aux yeux en lisant ce billet... Te lire me rend très nostalgique. Je ne sais pas pourquoi, en ce moment il m’arrive souvent de penser à ma grossesse que j’avais adorée mais que j’étais contente de voir se terminer. Je ne pensais pas voir la nostalgie arriver si vite. Ton article me touche particulièrement car nous avons vécu un peu notre grossesse ensemble et partagé beaucoup de confidences, et je voulais aussi te remercier pour ça. Je pense que Basile est mon dernier bébé, c’est tellement difficile d’élever ses enfants que je n’envisage pas de petit troisième. Et pourtant, même si au fond de moi je sais qu’il n’y en aura pas d’autre, j’ai du mal â tirer un trait sur les premières fois. Je ne sais pas si on arrive à faire son deuil un jour, je lis beaucoup d’articles de mamans de famille nombreuse (3 ou 4 enfants) et qui pourtant disent qu’elles ne réussissent pas à se dire qu’elles ne vivront plus jamais la grossesse ou l’accouchement. Ce sont des moments uniques et inoubliables dans une vie et je suis heureuse de les avoir vécus, je considère que c’est un véritable cadeau. Merci pour ce bel article et pour tous ces mots échangés avec toi. Je regrette de ne plus avoir le temps de commenter tes posts aussi souvent. Lire moins

  • Anne

    novembre 3, 2017 à 20 h 23 min
    Répondre

    Très bel article qui évoque des pensées qui me parlent ! On m'a d'abord annoncé que je n'aurai sans doute pas d'enfant puis, après quelques […] Lire la suiteTrès bel article qui évoque des pensées qui me parlent ! On m'a d'abord annoncé que je n'aurai sans doute pas d'enfant puis, après quelques galères j'ai eu la chance d'en avoir deux. J'ai eu une première grossesse difficile et très stressante et une seconde un peu moins difficile mais j'ai adoré être enceinte et surtout cette proximité et cette découverte du bébé (les sentir bouger et réagir dans le ventre, quelle magie) ! Je ne suis pas nostalgique de cette période mais je suis toujours émue lorsque j'y repense. Je mesure la chance que j'ai de les voir grandir chaque jour (cela peut paraître banal mais c'est réellement le cas) meme si je me laisse parfois dépasser par mon quotidien et mes exigences ? Merci pour cet article que j'ai envie d'archiver, tellement vrai.... Lire moins

  • Véro

    novembre 3, 2017 à 13 h 51 min
    Répondre

    J'ai 54 ans, mes 3 filles ont quitté la maison depuis bien longtemps et je viens de pleurer en lisant ton article.Toutes ces sensations que […] Lire la suiteJ'ai 54 ans, mes 3 filles ont quitté la maison depuis bien longtemps et je viens de pleurer en lisant ton article.Toutes ces sensations que tu décris sont encore en moi comme au premier jour, je pourrais décrire chaque accouchement avec précision et je suis envahie de nostalgie en repensant à toute cette époque...et pourtant je me souviens bien aussi de toute cette fatigue qui m'envahissait, 3 enfants en 5 ans, et personne pour m'aider, pas facile...Aujourd'hui ma maison est vide et ça aussi Karine ça va être un cap à passer encore plus difficile que le dernier bébé je pense... Profite , savoure, vis intensément chaque moment avec ta famille, chaque ballade, chaque sourire, chaque fou rire , chaque dispute, chaque vacances, leurs bonnes bouilles, leurs caprices, leurs complicités, leurs jolis visages quand ils dorment..comme j'aimerais remonter le temps qui passe si vite... Lire moins

  • Marion

    novembre 3, 2017 à 10 h 50 min
    Répondre

    Bonjour, Je ne partage pas ton sentiment car tes évocations se concentrent autour de la grossesse et de l'accouchement, ce qui pour moi […] Lire la suiteBonjour, Je ne partage pas ton sentiment car tes évocations se concentrent autour de la grossesse et de l'accouchement, ce qui pour moi ne fait l'objet d'aucune nostalgie, et ce bien que mes deux expériences aient été toutes les deux positives. En revanche, j'ai plus de difficultés à renoncer aux premiers sourires, aux gazouillis, aux gestes désordonnés qu'accompagnent un regard si concentré, aux premiers pas, à la découverte de l'art de faire joujou, aux petites chansons, à la chair ronde et tendre des petites cuisses.... Le bébé me manque plus que le nourrisson, et les premières années me semblent incomparablement plus riches que les premières heures. Amicalement M. Lire moins

  • Laure BB

    novembre 3, 2017 à 9 h 02 min
    Répondre

    Arf l'angoisse de la mort ^^ Je ne suis pas la seule, je la ressent presque au quotidien. J'espère qu'elle me laissera tranquille si j'ai […] Lire la suiteArf l'angoisse de la mort ^^ Je ne suis pas la seule, je la ressent presque au quotidien. J'espère qu'elle me laissera tranquille si j'ai la chance d'être enceinte un jour. Lire moins

  • Elodie

    novembre 3, 2017 à 0 h 15 min
    Répondre

    Merci .... merci Karine de "prendre la plume" pour "poser " ce texte .... chacun de ces points me parle et m'évoque ces sensations que […] Lire la suiteMerci .... merci Karine de "prendre la plume" pour "poser " ce texte .... chacun de ces points me parle et m'évoque ces sensations que jai au fond de moi quand je vois ma "dernière" grandir .... manger, marcher , commencer à faire ses phrases... l'entendre me dire " non Cest moi tout seule" avec cette envie de grandir .... ces phrases que tu évoques me parlent tellement .... quand mon mari me dit " mais le berceau n'est pas encore vendu ? Non ...." " je pensais que tu avais vendu le transat .... non j'ai annulé " .... Pourquoi ?? il ne comprendrai pas .... mais au fond de moi je n'arrive pas à me dire .... c'est fini il n'y en aura plus .... ( et pourtant je n'en veux plus !!!) mais j'ai vécu deux magnifiques grossesses .... ou je me sentais tellement bien , tellement heureuse et je me reconnais notamment lorsque tu évoques la force de vie ..... cest la seule période de ma vie ou mon angoisse de la mort n'a pas surgit ... Merci .... ♥️ Lire moins

  • Bonnieparker

    novembre 2, 2017 à 21 h 43 min
    Répondre

    Ton article me parle tellement... J'en parlais justement avec mon mari cet après midi, je lui racontais cette nostalgie de la grossesse et des premières […] Lire la suiteTon article me parle tellement... J'en parlais justement avec mon mari cet après midi, je lui racontais cette nostalgie de la grossesse et des premières semaines de vie, ces moments avec son bébé rien qu'à soi et tout contre soi... Comme toi, pendant mes grossesses je me sentais plus forte, moins seule et moins stressée aussi, j'avais l'impression de pouvoir les protéger... Ça va me manquer tout çà, comme ça m'a manqué après mes autres grossesses mais c'est la dernière pour moi aussi et je me dis que j'en ai bien profité et que j'ai eu cette chance de porter 3 bébés, et d'avoir 3 beaux accouchements, même si comme toi j'ai du être rehospitalisee après le 3e mais pour une hémorragie dans mon cas... Bises et profite bien de ta belle famille ? Lire moins

  • Fatima

    novembre 2, 2017 à 21 h 36 min
    Répondre

    Je regrette de ne pas t'avoir connue Maman...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A PROPOS
Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Derniers articles
Restons en contact
 

Retrouvez mes anciens articles