Le point orthographe du mardi

Vous avez remarqué que je publiais moins sur le blog, malgré mon envie d’y être présente. Il faut dire que j’ai été chamboulée en janvier, puis malade.

Mais je suis décidée à revenir avec un petit rituel qui m’a été demandé. Il s’agirait de faire un point d’orthographe chaque semaine. Ma rubrique « Un bonbon sur la langue » du vendredi, que je partage en story Instagram, vous plait beaucoup. Je lis un extrait d’un des deux livres passionnants de Muriel Gilbert.

Alors je me lance ici aussi car tout le monde ne consulte pas forcément Instagram. D’ailleurs grand bien vous fasse… j’y perds beaucoup trop de temps et il faut que cela change.

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de quatre mots que je vois trop souvent mal utilisés :

I Pallier un manque

Le verbe « pallier » qui signifie « compenser« , « éviter en y remédiant plus ou moins bien » est un verbe transitif. Il est donc suivi d’un COD et non d’un COI. L’expression « pallier à une difficulté » que l’on entend bien trop souvent est donc totalement incorrecte !

Bonus étymologie :

Oui en tant qu’enseignante de Lettres Classiques, je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous l’étymologie d’un mot quand elle est porteuse de sens. C’est le cas ici. « Pallier » vient du verbe latin « palliare » signifiant « cacher« . Ce verbe lui-même est formé sur « pallium » : le manteau.pallium-romain

II Une espèce de…

Vous m’avez sûrement entendu pester plus d’une fois à ce sujet… On dit bien « une espèce » même quand on le fait suivre d’un nom masculin. Pourquoi le mot « espèce » changerait-il de genre au profit de son complément ?

Pour vous en souvenir je répète la phrase de mon professeur d’Hypokhâgne adoré, Monsieur Sourdillon :

On dit « unE échappatoire » et « unE espèce de con »

On ne ne peut pas être plus clair non ? En effet le mot « échappatoire » est très souvent utilisé, de manière pompeuse et erronée, au masculin. C’est une erreur, il est bien féminin !

Quant à « espèce » vous ferez attention et penserez à moi la prochaine fois que vous entendrez « un espèce de livre » par exemple. Même les plus cultivés font l’erreur. Certes cet usage a été correct au 18e siècle, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.espèce-d-espace

III Une balade

Petit point d’orthographe basique :

Une balade, avec un seul L, est une promenade.balade

Une ballade, avec deux L, est un poème ou une pièce vocale ou instrumentale.ballade-musicale

IV Une tache

Je comptais évoquer seulement 3 mots, mais je ne résiste pas à finir avec celui-ci.

La tache que l’on fait sur un vêtement ou que l’on a sur le visage n’a pas d’accent circonflexe.tache-vêtement

La tâche que l’on doit effectuer est en revanche porteuse de l’accent circonflexe.tâche-à-effectuer

 

J’espère que cet article vous a plu. J’ai adoré l’écrire, je me rends compte que c’est un sujet qui me passionne et j’ai déjà des idées pour la semaine prochaine.

En attendant n’hésitez pas à me soumettre des points de grammaire ou d’orthographe que vous souhaiteriez voir figurer ici. Soit parce que vous entendez trop souvent des erreurs à leur sujet, soit parce que vous souhaiteriez un éclaircissement.

2 commentaires
Précédent article: Prof : vocation dépression ?Article suivant: Détails du dimanche

Commentaires

  • Nathalie

    avril 11, 2020 à 21 h 07 min
    Répondre

    Je ne suis pas mauvaise en orthographe, mais j'ai quand même appris quelque chose : je ne retenais JAMAIS si je devais dire un ou […] Lire la suiteJe ne suis pas mauvaise en orthographe, mais j'ai quand même appris quelque chose : je ne retenais JAMAIS si je devais dire un ou une espèce mais la phrase de M. Sourdillon va résoudre ce problème ! Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles
Restons en contact
 

Retrouvez mes anciens articles