Les 10 commandements des soldes

Un article que j’ai eu envie de rédiger aujourd’hui, sur un coup de tête, après avoir eu l’opportunité de faire les boutiques dans Vincennes pendant une heure. J’étais seule, sans enfants et sans poussette, très concentrée… et je suis rentrée les mains vides car j’ai mis en oeuvre certains préceptes salvateurs que je vous expose ici :

1 Le polyester tu banniras

J’ai un peu l’air de radoter, mais s’il y a bien une matière à fuir absolument, c’est le polyester (et l’acrylique bien sûr). Aujourd’hui si vous m’aviez croisée en boutique, vous auriez vu la seule personne en train de chercher non pas l’étiquette des prix, mais l’étiquette de composition ! Et le constat est sans appel : 90% des robes sont en polyester… Elles sont vendues cher pour ce que c’est, notamment dans les enseignes type Lola Jones : vous savez les boutiques qui proposent des vêtements à la mode, tentants, à prix accessible mais pas non plus donné, qu’on ne porte finalement pas si souvent…

2. A la frénésie tu résisteras

Voir tout le monde autour de soi accaparé par ses envies d’achat, tournoyer, se précipiter sur certaines pièces… peut nous donner envie de nous dépêcher à notre tour pour avoir la bonne affaire avant qu’elle ne disparaisse. Mais quand regardez l’offre pléthorique : vous ne manquerez pas grand chose si vous n’achetez rien tout de suite.

3. « Ai-je envie de le porter ce soir ? » tu te demanderas

C’est LA question que je me pose invariablement. Dès que la réponse est non, c’est un signe qui ne trompe pas.

4. « Le porterai-je plusieurs fois ? » tu ajouteras

Cette question semble évidente, mais lors des soldes nous pouvons être emportées par l’effervescence ambiante, acheter un joli vêtement et se rendre compte qu’il est trop compliqué à porter car trop décolleté / pas facile à boutonner / dans une couleur salissante…

5. « En ai-je vraiment envie ? » tu renchériras

Une fois de plus cela semble aller de soi, mais qui ne s’est jamais laissé influencer par la vendeuse sympathique qui fait des compliments, nous dit que ça nous va à perfection, que c’est la dernière pièce, qu’il faut en profiter aujourd’hui et j’en passe ?

Il est possible aussi de se laisser influencer par la mode, par les achats de personnes présentes dans la boutique ce jour-là, et regretter ensuite de ne pas s’être posé la bonne question.

6. « Est-ce vraiment mon style ? »oui, tu douteras

Cessons de vouloir changer de style lorsque l’occasion (la réduction) se présente. Si vous avez la chance d’avoir un style restez-y fidèle. Vous l’avez élaboré en fonction de vos goûts, de votre personnalité et de votre morphologie. Si vous essayez de changer de vos habitudes, vous ne réussirez pas à porter le vêtement.

7. De nouvelles enseignes tu découvriras

Certes vous avez envie de vous tourner en priorité vers vos boutiques favorites, mais si celles-ci ne font que des réductions de 20 ou 30%, pourquoi ne pas jeter un oeil aux boutiques qui proposent 50 ou 60%, dans lesquelles vous n’allez jamais d’habitude ?

J’illustre mes propos avec ce que j’ai vécu ce matin : j’adore Ba&Sh et The Kooples, mais ce qui me plaisait était soldé à 20% seulement. Vu les prix de base ça reste inabordable… Je suis donc allée chez Kookaï (tout à -50%) et IKKS où presque tout était très bien soldé + 10% supplémentaires dès 3 articles achetés.

8. Pour un seul événement précis tu n’achèteras pas

Inutile d’acheter une pièce en vue d’un événement, car vous ne la porterez qu’à cette occasion, c’est quasiment certain ! Je vous explique : j’ai une fête importante samedi soir. Je me serais parfaitement vue avec cette robe Ba&Sh que j’ai essayée et qui m’allait, mais je ne pourrais la porter que de manière limitée car elle est un peu dénudée, claire, très élégante… Je l’adore mais ne voulais pas payer 265 euros (soldée à -20%) pour une robe que je ne porterai que difficilement.

9. Aux associations possibles tu songeras

Quand un vêtement vous plait, imaginez avec quelles pièces – que vous possédez déjà – vous pouvez l’assortir. Si le choix est trop limité : par exemple seulement avec un haut blanc, je vous conseille d’éviter car c’est un vêtement qui sortira rarement du placard et dont vous vous lasserez.

10. Mais à te faire plaisir tu penseras !

Les soldes c’est aussi l’occasion de se faire plaisir, de craquer sur une pièce à laquelle on résiste en temps normal, de céder à un coup de coeur… Et même si vous faites un achat que vous regrettez, vous aurez toujours l’occasion de le vendre ou de le donner.

Sur ce je vous laisse, j’ai quelques boutiques en ligne à visiter… Et vous alors, ces soldes ?

3 commentaires
20 likes
Pécédent article: La BananeArticle suivant: Détails du dimanche

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Me contacter
uneparenthesemode@gmail.com
Archives
Derniers articles
Calendrier
septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930