Librairie : Jean-Paul Didierlaurent, Le liseur du 6h27

Après vous avoir présenté le dernier livre de Jean-Paul Didierlaurent,  voici celui qui m’a fait découvrir et aimer cet auteur : Le liseur du 6h27.

Résumé

Guylain est employé au pilon : il s’occupe de la machine consacrée à détruire les livres invendus que l’on ne peut pas stocker indéfiniment.  Mais il déteste son métier et n’a pour seule compagnie, une fois rentré chez lui, que son poisson rouge nommé Rouget de Lisle.

Pour sauver les condamnés des limbes de l’oubli, il arrache quelques feuillets au Zerstor, l’infernale broyeuse, et les lit dans le RER de 6h27. Certains passagers attentifs le remercient en descendant, mais Guylain ne fait pas ça pour eux, il le fait pour les livres, par respect pour les auteurs de ces invendus.

En parallèle, il mène une quête du Graal improbable : son collègue Giuseppe a eu un accident grave avec La Chose. La terrible broyeuse s’est remise en route au moment où il s’en extrayait après avoir réparé une pièce… et elle a emporté  avec elle ses deux jambes ! Giuseppe, en plus du combat qu’il mène avec la justice, veut retrouver les 1300 livres qui ont été fabriqués avec la pâte à papier unique en son genre : celle à laquelle s’étaient mêlées ses jambes. Ce serait une manière pour lui de les retrouver, et Guylain s’attèle à la tâche avec passion et dévouement.

Un jour, alors qu’il somnole dans le RER, il sent qu’on tire sur sa manche. En ouvrant les yeux il voit deux grand-mères qui le dévorent des yeux. Leu visage ne lui est pas étranger : en effet ce sont de fidèles auditrices de ses lectures matinales. Elles lui avouent qu’elles ne prennent le RER que pour lui et lui demandent s’il peut venir lire chez elles.

Lorsqu’il arrive à l’adresse indiquée, il se retrouve devant la maison de retraite Les Glycines et constate que sont auditoire ne sera pas limité à Monique et Josette. Mais il accepte sa mission et ses lectures deviennent le moment favori des résidants.

Incipit

Certains naissent sourds, muets ou aveugles. D’autres poussent leur premier cri affublés d’un strabisme disgracieux, d’un bec de lièvre ou d’une vilaine tache de vin au milieu de la figure. Il arrive d’autres encore viennent au monde avec un pied-bot, voire un membre déjà mort avant même d’avoir vécu. Guylain Vignolles, lui, était entré dans la vie avec pour tout fardeau la contrepèterie malheureuse qu’offrait le mariage de son patronyme avec son prénom : Vilain Guignol, un mauvais jeu de mots qui avait retenti à ses oreilles dès ses premiers pas dans l’existence pour ne plus le quitter.

Ses parents avaient ignoré les prénoms du calendrier des Postes de cette année 1976 pour porter leur choix sur « Guylain » venu de nulle part, sans même penser un seul instant aux conséquences désastreuses de leur acte. Etonnamment et bien que la curiosité fût souvent forte, il n’avait jamais osé demander le pourquoi de ce choix. Peur de mettre dans l’embarras peut-être. Peur aussi sûrement que la banalité de la réponse ne le laissât sur sa faim. Il se plaisait parfois à imaginer ce qu’aurait pu être sa vie s’il s’était prénommé Lucas, Xavier ou Hugo. Même un Ghislain aurait suffi à son bonheur. (…) Au lieu de cela, il lui avait fallu traverser son enfance avec, accrochée à ses basques, la contrepèterie assassine : Vilain Guignol.

Mon avis

J’ai littéralement adoré ce livre que je vos recommande vivement : un thème original, des passages drôles et touchants, des personnages atypiques. En écrivant cet article je n’ai eu qu’une envie : le relire !

1 commentaires
11 likes
Pécédent article: Milan en tenues d’été La HalleArticle suivant: Beauté : Mes favoris bio et naturels

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Me contacter
uneparenthesemode@gmail.com
Archives
Derniers articles
Calendrier
novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930