Librairie : La force des introvertis, Laurie Hawkes

Moi qui suis plutôt une adepte de littérature traditionnelle, j’ai tenté de découvrir autre chose et j’ai réalisé que cette lecture m’apportait beaucoup. J’ai été attirée par le titre tout simplement parce que me sentais concernée : oui je suis introvertie, à n’en pas douter.9782212565027_h430

Ce livre de Laurie HAWKES est édité chez Eyrolles.

Le livre commence d’ailleurs par un test détaillé pour se « diagnostiquer », et je suis introvertie à 100% ! Cela vous étonne peut-être parce que j’échange beaucoup grâce à ce blog, par mail, je me rends souvent à des événements blog, à des invitations de la famille ou d’amis… Mais si j’écoutais ma nature profonde, je passerais beaucoup plus de temps chez moi, enroulée dans un plaid, à lire et à ranger mon intérieur. J’adore me dire que je n’ai rien à faire le week-end. Je peux tout à fait passer des journées sans sortir et me sentir parfaitement bien, mais ça m’arrive rarement.

Ce livre n’est pas conçu pour « guérir » les introvertis, d’ailleurs le sous-titre indique bien que l’auteur considère ce trait de caractère comme un atout plus qu’un handicap : « De l’avantage d’être sage dans un monde survolté ».

Le livre est composé de 3 parties :

I Je cois que je suis introverti…

II Est-ce un problème ?

III Bien vivre sa vie d’introverti

Avant toute chose, qu’est-ce qu’un introverti ? Cela signifie étymologiquement « tourné vers soi » ce qui a une connotation péjorative. Et de nombreux préjugés y sont associés, que l’auteur réfute un à un dès les premières pages :

Les introvertis sont timides

FAUX. Ils ne le sont pas tous. Certes, il y a nettement plus d’introvertis que d’extravertis parmi les timides.

Les introvertis sont secrets

Souvent vrai. On ne sait pas toujours ce qu’ils pensent et ressentent, contrairement à la plupart des extravertis, plus démonstratifs. Mais si les introvertis ne se livrent pas au sein d’un grand groupe ni en général à des inconnus, la plupart aiment en revanche dans l’intimité perler de choses profondes qui les concernent ou concernent leurs proches.

L’autoévaluation est très utile, mais je ne pensais pas atteindre les 100% quand même. Il vous suffit de vous noter avec une note de 0 (catégorie Extraverti) à 10 (catégorie Introverti) en répondant aux questions :

Exemple :

Passer une journée entière sans voir personne, ça me déprime. ou Passer une journée entière seul(e) avec un bon livre, c’est le bonheur.

Quand on m’invite à une fête, je suis ravi(e), je me régale d’avance ! ou Quand je suis invité(e) à une fête, soit ça ne me dit rien, soit je suis partagé(e), envie d’y aller mais aussi envie de rester tranquille.

J’adore qu’on me propose une sortie à l’improviste. Sauf impossibilité, j’accepte ! ou J’ai beaucoup de mal à m’adapter à des sorties de dernière minute, j’ai besoin de savoir à l’avance ce qui va se passer pour m’y préparer.

J’ai choisi toutes les réponses de droite mais je me porte bien je vous rassure.

J’ai aimé lire la liste de souhaits que font souvent les introvertis, car je m’y suis retrouvée :

Je prendrais la parole facilement.

Les gens m’aimeraient mieux parce que je serais plus sociable.

Je serais plus spontané.

Je n’aurais pas besoin de me forcer pour sortir.

Je saurais me faire entendre…

Mais un chapitre résume en quoi l’introversion est une force, car les introvertis ont de nombreuses qualités :

Réfléchis (je crois que c’est le terme que j’ai le plus lu sur mes bulletins scolaires : « Rigoureuse et réfléchie » J’avais d’ailleurs du mal à comprendre vraiment ce que cela désignait.)

Doués pour l’intimité

Tranquilles

Bons élèves

Prudents

Autonomes

Je me retrouve totalement dans ces termes ! Mais le livre fait aussi part des risques d’une trop grande introversion : l’isolement, l’anxiété, la peur de l’autre…

Et le monde moderne a du bon pour les introvertis. Une phrase a été particulièrement parlante à mes yeux :

L’ordinateur, l’e-mail et l’Internet : ce trio constitue une véritable bénédiction pour les introvertis. Ne plus avoir à téléphoner pour se procurer des renseignements, quel bonheur ! Pouvoir communiquer avec ses amis aussi instantanément que par le téléphone, mais le faire par écrit, en étant certain de ne pas déranger, en pouvant réfléchir à ce que l’on veut dire et modifier une phrase qui nous semble maladroite. Un introverti a dû inventer ce mode d’échange !

Ceux qui me connaissent savent à quel point téléphoner est problématique pour moi. Je suis totalement bloquée. Quand je dois vraiment m’y résoudre, j’y pense des heures à l’avance, voire la veille, je repousse l’échéance que je perçois comme un obstacle insurmontable.

Pour ne rien arranger je capte très mal chez moi, donc les rares fois où je daigne répondre la conversation est hachée, je dois répéter, empiéter sur les propos de mon interlocuteur… Je raccroche rouge et transpirante, et je n’exagère pas ! Tout à l’heure par exemple, un collègue m’a appelée et il était important que je réponde. Sa première phrase a été  » Ca va ? Tu es sûre que je ne te dérange pas ? Ca n’a pas l’air d’aller du tout  » Mais non c’est juste ma voix de téléphone... On m’a déjà dit que j’avais l’air d’avoir un pistolet sur la tempe quand je répondais 😀

Bref, je termine sur cette confession pour vous recommander vivement la lecture de ce livre. Qui est introverti ici ? Allez, je veux me sentir moins seule !

 

 

15 commentaires
Précédent article: Les nouveautés Too FacedArticle suivant: Les enfants en Alice à Paris

Commentaires

  • Claara A

    mars 10, 2017 à 11 h 08 min
    Répondre

    Je me retrouve beaucoup dans tes lignes. Je suis également introverti et je me demande souvent si notre personnalité est compatible avec le fait d'avoir […] Lire la suiteJe me retrouve beaucoup dans tes lignes. Je suis également introverti et je me demande souvent si notre personnalité est compatible avec le fait d'avoir des enfants. Je m'explique : je suis quelqu'un d'assez casanière, solitaire. J'aime beaucoup être avec mes proches mais j'ai besoin de me retrouver seul pour me ressourcer, retrouver du calme. Le bruit, l'agitation peuvent vite m'épuiser. Tu vas me dire que oui c'est compatible puisque tu en as 3 mais j'aimerai beaucoup avoir ton avis à ce sujet. J'aimerai sans doute être maman un jour mais pour le moment ça me freine. Lire moins

  • juliette

    décembre 13, 2016 à 12 h 22 min
    Répondre

    Bonjour, ton article date de plusieurs jours mais je le lis seulement aujourd'hui. Je suis moi aussi très introvertie, mais en revanche j'ai réussi petit […] Lire la suiteBonjour, ton article date de plusieurs jours mais je le lis seulement aujourd'hui. Je suis moi aussi très introvertie, mais en revanche j'ai réussi petit à petit à vaincre ma timidité. Moi aussi je savoure les week-ends pendant lesquels rien n'est prévu : thé et bouquin avec mon chat sur les genoux, grandes balades au bord de la mer, c'est pour moi un régal. Je ne m'ennuie jamais moi aussi j'ai toujours des milliards de petits projets (couture, réparation d'objets...). Et en même temps je suis plutôt à l'aise lorsqu'il faut prendre la parole (et que je suis prévenue)... Mais pour tout avouer, cela m'a pris du temps pour me sentir à l'aise en public. Comme quoi la timidité ça se travaille :) Lire moins

  • Aude

    décembre 12, 2016 à 6 h 49 min
    Répondre

    Moi! Je me reconnais parfaitement et comme toi je n'aime pas trop téléphoner Mon diagnostic je l'ai posé il y a plusieurs années dans mon boulot […] Lire la suiteMoi! Je me reconnais parfaitement et comme toi je n'aime pas trop téléphoner Mon diagnostic je l'ai posé il y a plusieurs années dans mon boulot où j'avais eu une formation sur les profils MBTI pour identifier commenté manager et interagir avec les autres dans le milieu professionnel J'ai découvert que j'étais introvertie et non timide J'ai aussi découvert que tous, y compris les extravertis, tentons tout au long de notre vie à développer le côté opposé a notre nature, et à développer donc de l'extraversion Et c'est vrai ça marche, dans mon boulot je dois prendre la parole en public, me faire entendre et meme si j'angoisse parfois encore à l'avance ca va de mieux en mieux avec l'expérience Bref oui les introvertis ont une force car combien d'extraverties ai je entendu regretter de parler trop, trop vite! Lire moins

  • Anne

    décembre 7, 2016 à 13 h 53 min
    Répondre

    Merci Karine, j'ai bien aimé cet article ! Je ne pense pas l'être, mais je trouve cela intéressant... parfois les choses sont nuancées... En tout […] Lire la suiteMerci Karine, j'ai bien aimé cet article ! Je ne pense pas l'être, mais je trouve cela intéressant... parfois les choses sont nuancées... En tout cas, tu donnes envie de lire le livre ! Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Anne

      décembre 7, 2016 à 19 h 48 min
      Répondre

      J'allais te dire spontanément : " Tu as de la chance de ne pas l'être " Mais je me rends compte que ce livre m'a […] Lire la suiteJ'allais te dire spontanément : " Tu as de la chance de ne pas l'être " Mais je me rends compte que ce livre m'a permis de voir les choses différemment et d'être satisfaite de mon caractère introverti. Lire moins

  • Laure BB

    décembre 7, 2016 à 9 h 54 min
    Répondre

    Je le suis complétement. Je préfère de loin les petites soirées tranquilles en amoureux, amis ou famille proche que les grandes festivités. Je suis mal […] Lire la suiteJe le suis complétement. Je préfère de loin les petites soirées tranquilles en amoureux, amis ou famille proche que les grandes festivités. Je suis mal à l'aise en public, j'aime passer du temps à mes petits plaisirs solitaires (Internet, série). Je n'ai malheureusement pas beaucoup d'amis, on m'a souvent reprocher de ne pas assez me lâcher et je passe pour quelqu'un de plutôt froid quand on ne me connait pas. Cela c'est les petits désagréments ^^ C'est très sympa de connaitre une facette de toi Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Laure BB

      décembre 7, 2016 à 19 h 44 min
      Répondre

      Moi aussi je préfère 100 fois les soirées en petit comité, et même à deux. Si tu savais le nombre de fois où on m'a […] Lire la suiteMoi aussi je préfère 100 fois les soirées en petit comité, et même à deux. Si tu savais le nombre de fois où on m'a conseillé de me lâcher. Mais je suis toujours dans la maîtrise et je l'assume, cela me convient ainsi même si c'est fatigant. Lire moins

  • Micatsy

    décembre 7, 2016 à 9 h 19 min
    Répondre

    Bonjour Karine ! Je suis introvertie, mais ça ne me dérange plus aujourd'hui : j'ai compris que c'était une force. Je n'aime pas parler en public […] Lire la suiteBonjour Karine ! Je suis introvertie, mais ça ne me dérange plus aujourd'hui : j'ai compris que c'était une force. Je n'aime pas parler en public (sauf devant les élèves, ouf !), je suis angoissée à l'idée d'aller à une fête rassemblant un grand nombre de personnes, et il m'arrive d'avoir du mal à passer commande à la boulangerie ! Par contre, je sais que je ne m'ennuierai jamais, que je peux rester seule avec moi-même, que mes amis sont ceux qui ont réussi à franchir la barrière des apparences et qu'ils savent qui je suis vraiment... Etant enfant et ado, néanmoins, j'ai beaucoup souffert de ce caractère : mes bulletins pointaient une absence de participation orale, et j'étais aussi "sérieuse et réfléchie" que toi. Quant au téléphone, étant mariée à un autre introverti, il a bien fallu que je fasse des efforts et que je m'y mette ! Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Micatsy

      décembre 7, 2016 à 19 h 41 min
      Répondre

      Nous avons beaucoup de points communs ! Moi non plus je ne m'ennuie jamais... Merci pour ton commentaire dans lequel je me retrouve.

  • Mariiiiiiiiiiie

    décembre 6, 2016 à 23 h 34 min
    Répondre

    Mdr pour l'anecdote du téléphone !!! Moi aussi je n'aime pas appeler, mon copain me dit souvent que j'ai peur comme une enfant...

  • lesebooksdemarie

    décembre 6, 2016 à 23 h 16 min
    Répondre

    Je le suis. Adolescente, j'étais très timide. Je ne le suis plus et j'accepte toujours les sorties mais lorsque je suis bien entourée dans ma […] Lire la suiteJe le suis. Adolescente, j'étais très timide. Je ne le suis plus et j'accepte toujours les sorties mais lorsque je suis bien entourée dans ma vie personnelle, je ne ressens pas forcément le besoin de sortir. Dans les soirées, j'écoute plus que je ne parle mais en petit comité, je me livre facilement. Enfin, j'ai exactement le même problème avec le téléphone!!! Lire moins

    • uneparenthesemode
      à lesebooksdemarie

      décembre 7, 2016 à 12 h 01 min
      Répondre

      Moi aussi je suis toujours celle qui écoute, mais comme toi je suis capable de parler bien davantage quand je suis en petit comité. Je ne […] Lire la suiteMoi aussi je suis toujours celle qui écoute, mais comme toi je suis capable de parler bien davantage quand je suis en petit comité. Je ne suis pas étonnée que tu le sois aussi, car j'ai tendance à apprécier et à me tourner vers les introvertis ! Nous nous comprenons pour le téléphone :-) Lire moins

  • Leroux

    décembre 6, 2016 à 20 h 52 min
    Répondre

    Merci Karine pour toutes ces explications intéressantes, je pense me reconnaître aussi ;-) Ce livre m'intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles
Restons en contact
 

Retrouvez mes anciens articles