Librairie : Le secret du mari, Liane Moriartry

Voici un roman que j’ai beaucoup aimé lire cet été. Si vous souhaitez une lecture pleine de suspense, qui vous fasse oublier le reste, ce roman est pour vous ! Il a reçu le Prix des Lecteurs sélection 2016, à juste titre.155x225

Comme d’habitude en voici l’incipit, pour que vous puissiez vous faire une idée du style de l’auteure (australienne) : Liane MORIARTRY. Elle a écrit 6 best-sellers, dont Le Secret du mari. Il s’agit de son premier roman publié en français :

Lundi

Tout ça, c’était à cause du Mur de Berlin. S’il n’avait pas été question du Mur de Berlin, Cecilia n’aurait jamais trouvé la lettre et ne serait pas là, assise à la table de la cuisine, à tenter d’ignorer la petite voix qui lui disait de l’ouvrir.

L’enveloppe, recouverte d’une fine pellicule de poussière, tirait sur le gris. Dessus, quelques mots d’une écriture aussi familière que la sienne, griffonnés au stylo-bille bleu. Au dos, une bande de ruban adhésif jauni. Quand l’avait-il écrite ? Visiblement, des années plus tôt, mais comment s’en assurer ?

Elle ne l’ouvrirait pas. Elle ne devait pas l’ouvrir, c’était très clair. D’ailleurs, elle avait déjà décidé de ne pas l’ouvrir, et il n’y avait pas plus déterminé qu’elle, alors inutile de revenir là-dessus.

Quoique, honnêtement, si elle l’ouvrait, ce ne serait pas la fin du monde. N’importe quelle femme en ferait autant, sans l’ombre d’une hésitation. Comment réagiraient ses amies si elle les appelait, là maintenant, pour leur demander leur avis ?

Cecilia, la mère de famille parfaite, meilleure vendeuse de Tupperware de la région, dont la maison et la vie sont parfaitement ordonnées, impeccables (au sens étymologique : sans péchés) ne se doute pas que la découverte de cette lettre, en ce lundi matin, marque le début d’une semaine qui va bouleverser sa vie en apparence idéale. Elle qui était montée au grenier pour chercher le morceau du Mur de Berlin qu’elle voulait montrer à sa fille, passionnée par cet événement historique, ne s’attendait pas à découvrir une enveloppe sur laquelle figure l’écriture de son mari mentionnant :

Pour ma femme Cecilia Fitzpatrick,

A n’ouvrir qu’après ma mort

Or son mari est bel et bien vivant, en pleine forme, et actuellement en déplacement pour un séminaire. Lorsqu’elle lui signale la découverte de cette lettre au téléphone le soir-même, elle sent le trouble dans la voix de John-Paul, si imperturbable habituellement… Et elle le voit revenir quelques heures plus tard, bien en avance sur sa date de retour initiale. Elle comprend alors qu‘il veut lui cacher à tout prix ce qui figure sur ce courrier. 

Le suspense est total, nous attendons de voir Cecilia dévoiler le contenu de la lettre, mais il faut d’abord découvrir les protagonistes, car tous sont concernés.

Je ne vous en dis pas davantage car vous irez de découverte en découverte ! Un roman que l’on veut lire très vite et que l’on regrette d’avoir terminé.

PS : J’aurais encore besoin de vos votes pour ma participation au concours C Oui, une marque de maroquinerie française, qui cherche sa nouvelle ambassadrice. Cela ne prend que quelques secondes, et c’est iciob_c7c008_karine

Je vous remercie d’avance et vous souhaite un très bon week-end 🙂

6 commentaires
Précédent article: Beauté : mes favoris de septembreArticle suivant: Détails du dimanche

Commentaires

  • Anne

    octobre 1, 2016 à 14 h 04 min
    Répondre

    Merci pour ton article ! J'ai commencé ce livre jeudi ;-) pour l'instant j'aime beaucoup et je n''ai effectivement pas envie de le refermer !!

    • uneparenthesemode
      à Anne

      octobre 1, 2016 à 20 h 24 min
      Répondre

      Ah je publie donc l'article au bon moment :-) De mon côté je suis allée sur le site de Bocage et j'ai vu les […] Lire la suiteAh je publie donc l'article au bon moment :-) De mon côté je suis allée sur le site de Bocage et j'ai vu les derbies que tu as achetées : elles sont très jolies. Lire moins

    • Anne
      à uneparenthesemode

      octobre 2, 2016 à 13 h 25 min
      Répondre

      Merci ;)

  • Micatsy

    octobre 1, 2016 à 12 h 31 min
    Répondre

    Bonjour Karine ! Une fois de plus, j'ai lu ce roman, moi aussi. J'y avais trouvé beaucoup de plaisir, et l'ai prêté à ma mère et […] Lire la suiteBonjour Karine ! Une fois de plus, j'ai lu ce roman, moi aussi. J'y avais trouvé beaucoup de plaisir, et l'ai prêté à ma mère et à ses amies... Si tu cherches une nouvelle lecture, je viens de terminer The Girls, d'Emma Cline, et j'ai été impressionnée par l'écriture de cette jeune auteure. Je te la recommande vivement ! Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles
Retrouvez mes anciens articles