Revolution Slider Error: Slider with alias main not found.
Maybe you mean: 'sidebar2' or 'news-gallery12' or 'news-gallery-post-based6' or 'main2' or 'main3'

Les parfums et moi : toute une histoire

Je n’aborde pas souvent le sujet des parfums car j’aimerais pouvoir partager avec vous mes découvertes olfactives autrement que par des mots. Mais peut-être qu’un jour les avancées technologiques nous permettront de diffuser des odeurs via les ordinateurs ?  Quoi qu’il en soit j’ai une véritable passion pour les parfums. Dès que j’ai un peu de temps libre, quand je suis en avance à un rendez-vous par exemple, je me réfugie dans une parfumerie ou -encore mieux – dans les corners des grands magasins (car le conseil est encore plus ciblé) pour y découvrir les nouveautés .  Je les teste d’abord sur des touches, et si le parfum me plait je n’hésite pas à l’appliquer sur le poignet voire dans mon cou. Désormais certaines fragrances sont vaporisées au préalable dans des cloches en céramique : c’est la meilleure présentation pour s’en faire une idée rapide car toutes les notes s’y développent, pas seulement les notes de tête que nous sentons habituellement dans les premiers instants de découverte.

J’ai eu envie aujourd’hui de faire un petit historique personnel pour partager avec vous l’évolution de ma passion.

Anaïs Anaïs de Cacharel

J’ai reçu mon premier vrai parfum à12 ans, il s’agissait d’Anaïs Anaïs de Cacharel. J’aimais ce flacon blanc aux tons poudrés et ses fragrances de lys mêlé à d’autres fleurs blanches et vertes. Je ne le portais pas tous les jours, seulement pour des occasions. Je n’étais pas encore prête à assumer un parfum, la petite fille en moi ne voulait pas laisser la place à la femme en devenir.

Classique de Jean-Paul Gaultier

Le parfum Classique de Jean-Paul Gaultier a tenu une place dans ma vie à la fin de l’adolescence. J’aimais son flacon atypique : un buste de femme dans un corset, son écrin boîte de conserve et bien sûr sa fragrance. Une ouverture sous forme de fleurs blanches, puis de l’ylang-ylang et un fond poudré et vanillé comme la poudre de riz qui matifiait autrefois le visage des femmes. Quand je le décris ainsi j’ai vraiment envie de tenter de le porter à nouveau. Mais en lisant les commentaires de passionnés, l’un d’entre eux m’a interpellée car il a trouvé les mots justes :

Je comprends qu’il plaise aux ados, il crée une carapace, une protection et va assez bien avec les premiers essais maquillages pour lesquels les jeunes filles ont la main un peu lourde… Et on se dit que ce sera quand même bien quand elle auront appris à maîtriser les choses avec un peu plus de subtilité.

CK One de Calvin Klein

A l’adolescence j’ai aussi porté CK One de Calvin Klein : un parfum mixte type eau de cologne, qui collait parfaitement à la tendance minimale et unisexe, mais qui ne m’allait pas très bien finalement. Je voulais simplement entrer dans la norme, comme presque tous les adolescents.

Le Premier Parfum de Lolita Lempicka

J’ai bien sûr porté Le Premier Parfum de Lolita Lempicka (entre 20 et 23 ans) et adoré son odeur unique de réglisse… mais maintenant je ne supporte plus de le sentir ! Avez-vous déjà vécu ça avec un parfum que vous adoriez ?

For Her de Narciso Rodriguez

Voici le parfum que j’ai eu le plus acheté. Si j’avais gardé les flacons, ma collection en compterait des dizaines. Si c’est votre parfum aussi et que, comme moi, vous traquiez les réductions pour le racheter, sachez qu’il est en promotion à moins 25% sur Incenza.

Je me souviens parfaitement du jour où j’ai découvert ce parfum : en 2005, ma mère m’avait chargée de choisir un parfum pour une de ses amies. Une conseillère m’en a présenté plusieurs, mais le coup de foudre a été immédiat quand elle m’a présenté cette nouveauté. Je l’ai donc acheté pour cette amie puis je suis retournée le tester plusieurs fois pour décider finalement de me l’offrir. J’ai eu raison car ça a été mon parfum signature pendant presque 10 ans. C’est le parfum qui me représentait, qui me donnait confiance en moi, que j’aimais asperger sur mes vêtements pour me sentir parfaitement habillée. J’aimais ce parfum floral au coeur de musc, sa tenue et son sillage… mais j’ai arrêté de le porter après ma deuxième grossesse. Les goûts se modifient, et surtout je ne supportais plus de le sentir partout.

Depuis cette déconvenue je privilégie les parfums de niche. J’alterne actuellement entre Cuir Beluga de Guerlain et Ombre Mercure de By Terry. Deux parfums plus confidentiels qui correspondent à mes attentes.

Enfin, j’avais envie de vous perler des parfums que j’ai du mal à supporter :

  • Angel de Thierry Mugler : je le trouve tellement écoeurant !
  • Eden de Cacharel : je ne sais pas quelle en est la raison, mais c’est une odeur que je déteste. Cela est certainement dû au fait qu’il contienne du jasmin en note de coeur, du bois de santal, de cèdre et du patchouli en notes de fond : une combinaison d’odeurs que je déteste.
  • Chloé : tout simplement parce que trop de jeunes femmes le portent. Je l’ai eu également, mais je l’ai donné à force de le sentir partout autour de moi.

Et vous, quels sont les parfums qui vous évoquent le plus de souvenirs ?

 

13 commentaires
Précédent article: La Poulette Mummy PartyArticle suivant: Détails de Pâques

Articles liés

Commentaires

  • Young Matka

    avril 27, 2017 à 11 h 19 min
    Répondre

    C'est fou mais j'ai porté tous ces parfums moi aussi ! Au fur et à mesure je me suis tournée vers des fragrances très chaudes... Aimant […] Lire la suiteC'est fou mais j'ai porté tous ces parfums moi aussi ! Au fur et à mesure je me suis tournée vers des fragrances très chaudes... Aimant les odeurs orientales, boisées, assez lourdes, je porte le musc de Kielh's, ou celui de Body Shop. Mon plus grand regret est de ne plus retrouver un parfum de L'Occitane en provence : Labdanum de Seville. Gros gros regret de ma vie ! Lire moins

  • the clothespaper

    avril 17, 2017 à 18 h 07 min
    Répondre

    Oh, la Anaïs Anaïs aussi me rappelle des souvenirs d'enfance...

  • Bonnieparker

    avril 16, 2017 à 21 h 10 min
    Répondre

    Anaïs Anaïs a aussi été mon premier "vrai" parfum (oui parce qu'avant il y'a eu garçonne d'eau jeune ?) et puis Loulou aussi mais il […] Lire la suiteAnaïs Anaïs a aussi été mon premier "vrai" parfum (oui parce qu'avant il y'a eu garçonne d'eau jeune ?) et puis Loulou aussi mais il sentait vraiment trop fort... Je suis comme toi avec Angel, je le trouve insupportable... Avec les grossesses et l'allaitement je dois dire que j'ai un peu laissé tomber le parfum mais de temps en temps j'aime bien Fleur d'oranger de Serge Lutens, Forever and Ever ou J'adore de Dior ou encore l'instant de Guerlain qui est peut être mon préféré... Je ne suis pas vraiment fidèle et si j'en mettais régulièrement je m'acheterais bien Eau des merveilles que j'ai adoré porter ou bien encore hypnotic poison et bien d'autres... En attendant je conserve mes flacons à l'abri de la lumière pour ne pas qu'ils virent le jour où j'aurais de nouveau envie de me parfumer régulièrement... Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Bonnieparker

      avril 17, 2017 à 14 h 24 min
      Répondre

      J'ai aussi eu des parfums Eau Jeune ! Et Loulou est le parfum qu'a porté ma mère pendant des années, il m'évoque beaucoup de souvenirs. L'Instant […] Lire la suiteJ'ai aussi eu des parfums Eau Jeune ! Et Loulou est le parfum qu'a porté ma mère pendant des années, il m'évoque beaucoup de souvenirs. L'Instant de Guerlain est un parfum que j'apprécie mais qui ne me va pas du tout. Tu as raison de protéger tes parfums car il n'y a rien de pire qu'un parfum qui a tourné. Lire moins

  • Claire

    avril 16, 2017 à 20 h 12 min
    Répondre

    C'est drôle, moi aussi j'ai beaucoup porté le lolita lempicka et l'ai délaissé sans même finir la bouteille car je ne supportais plus sur moi. […] Lire la suiteC'est drôle, moi aussi j'ai beaucoup porté le lolita lempicka et l'ai délaissé sans même finir la bouteille car je ne supportais plus sur moi. Quelques années auparavant, j'ai fait de même avec Opium. Dans le fond, ces parfums avaient une sensualité qui me plaisait, à laquelle j'aspirais sans doute, mais qui ne me correspondait pas. Il m'a fallu la maturité pour le reconnaître. Je déteste aussi Angel que je trouve lourd et vulgaire mais j'ai adopté Chloé ;). J'aime aussi Rouge de Hermès en hiver et avec légèreté. J'apprécie son côté chaud et épicé. Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Claire

      avril 17, 2017 à 14 h 19 min
      Répondre

      Je crois que moi aussi j'avais été trop audacieuse en tentant des parfums trop affirmés (j'avais très envie de porter Opium moi aussi). Je suis d'accord […] Lire la suiteJe crois que moi aussi j'avais été trop audacieuse en tentant des parfums trop affirmés (j'avais très envie de porter Opium moi aussi). Je suis d'accord avec toi pour le côté vulgaire d'Angel. Il faut que j'aille sentir Rouge. Je n'ai jamais porté aucun parfum Hermès mais j'avais lu le livre de son nez, Jean-Claude Ellena ("La note verte") et ça m'a donné envie de découvrir ses créations. Lire moins

  • Anne

    avril 16, 2017 à 17 h 59 min
    Répondre

    Anaïs de Cacharel a fait fureur chez toute une génération de jeunes filles dont j'ai aussi fait partie. J'ai ensuite été plutot fidèle, en dehors […] Lire la suiteAnaïs de Cacharel a fait fureur chez toute une génération de jeunes filles dont j'ai aussi fait partie. J'ai ensuite été plutot fidèle, en dehors de quelques essais très rapide, j'ai du avoir 3 parfums différents dont un que j'adorais de Jean Patou et que j'ai dû remplacer lorsqu'il a été arrêté.... cela fait maintenant quelques années que je suis fidèle au parfum "the beat" de Burberry et il me plait toujours autant ;) Je trouve l'odeur sucrée d'angel écœurante moi aussi. D'une manière générale je n'aime pas les parfums forts ou trop sucrés ! Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Anne

      avril 17, 2017 à 14 h 12 min
      Répondre

      En effet tu n'as pas eu beaucoup de parfums, contrairement à moi qui en ai testé beaucoup ! Quelle déception quand un parfum que l'on adore […] Lire la suiteEn effet tu n'as pas eu beaucoup de parfums, contrairement à moi qui en ai testé beaucoup ! Quelle déception quand un parfum que l'on adore cesse d'être produit. Cela s'est passé pour moi avec un parfum Gucci pour lequel j'ai cherché en vain un ersatz. Le parfum The Beat de Burberry me plait beaucoup, mais il ne m'allait pas très bien. Il avait fait l'objet d'un de mes multiples tests :-) Lire moins

  • Carole

    avril 16, 2017 à 15 h 28 min
    Répondre

    Impressionnant ! J'ai strictement la même évolution dans mes goûts pour les parfum, à une exception près : Lolita Lempicka que je ne portais pas […] Lire la suiteImpressionnant ! J'ai strictement la même évolution dans mes goûts pour les parfum, à une exception près : Lolita Lempicka que je ne portais pas parce que trop senti partout. Moi, c'est ma thyroïde qui a fait changé tous mes goûts mais je garde un amour immodéré pour les tests de parfum. En ce moment, j'oscille entre les collections spécifiques de l'Artisan Parfumeur et Galop d'Hermès (ma peau fait ressortir les notes de cuir et de coing). Merci, en tout cas, pour ce bel article ! Et ton dernier-né, que préfère-t-il sur toi ? ;) Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Carole

      avril 17, 2017 à 14 h 09 min
      Répondre

      C'est amusant que nous ayons des goûts si similaires ! Maintenant que tu le dis, c'est peut-être à cause de ma thyroïde que mes goûts ont […] Lire la suiteC'est amusant que nous ayons des goûts si similaires ! Maintenant que tu le dis, c'est peut-être à cause de ma thyroïde que mes goûts ont changé. Je suis en hypothyroïdie (Hachimoto) depuis ma première grossesse en 2012. Je n'ai jamais rien acheté de L'Artisan Parfumeur, tu me donnes envie d'aller découvrir ses créations. J'adore les parfums avec du cuir donc j'irai également sentir Galop d'Hermès. Merci pour ces idées. Quant à mon bébé, l'odeur qu'il préfère sentir sur moi... c'est celle du lait :-D Lire moins

  • Aurélie

    avril 16, 2017 à 10 h 00 min
    Répondre

    Anaïs était aussi mon premier parfum ....le parfum d'une génération....j'ai beaucoup changé mais depuis de très nombreuses années je porte FOR HER bien avant qu'il […] Lire la suiteAnaïs était aussi mon premier parfum ....le parfum d'une génération....j'ai beaucoup changé mais depuis de très nombreuses années je porte FOR HER bien avant qu'il devienne connu, à la mode... je suis très deçue qu'il soit devenu le "parfum de Mme tout le monde" mais après quelques infidélités je le porte à nouveau car il me plait tellement, j'ai cherché en vain un nouveau parfum fort ...c'est mon odeur, il me correspond tout à fait j'ai toujours eu des compliments sur mon parfum ... Lire moins

    • uneparenthesemode
      à Aurélie

      avril 17, 2017 à 14 h 01 min
      Répondre

      Le parfum d'une génération, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'ai la même déception que toi concernant For Her. C'est un parfum que j'ai adoré, […] Lire la suiteLe parfum d'une génération, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'ai la même déception que toi concernant For Her. C'est un parfum que j'ai adoré, qui me ressemblait et me valait beaucoup de compliments. Tu as eu raison de le garder, c'est TON parfum et il est forcément différent pour toi. Moi j'ai abandonné car mes goûts ont beaucoup changé. Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A PROPOS
Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Derniers articles
Restons en contact
 

Retrouvez mes anciens articles