Une journée dans mon assiette

Voici enfin cet article que je vous avais proposé et qui vous a intéressées. Je l’inaugure mais si l’idée vous plait j’en rédigerai d’autres. En effet je fais attention à mon alimentation, mais je ne me prive de rien et surtout : j’écoute ma faim. Je me suis toujours intéressée à la nutrition et j’ai acquis des connaissances dans ce domaine, mais les nombreux scandales sanitaires ainsi que la longue liste de perturbateurs endocriniens m’incitent à me poser encore plus de questions… je me retrouve donc parfois sans savoir vraiment quoi choisir ! Mais je fais de mon mieux.

Voici une journée dans mon assiette :

Petit-déjeuner

  • Une Ricoré. J’ai toujours aimé en boire, cela me replonge il y a quelques années, quand j’en buvais chez mes grands-parents. C’est plus léger que le café, plus digeste également. J’aime boire du café, mais un peu plus tard. Et je ne prends ensuite qu’un café car j’ai de grosses difficultés à m’endormir. De plus, puisque j’allaite je n’ai pas envie d’avoir un bébé tout énervé.
  • Du pain et des amandes bio. J’adore en manger, aussi bien le matin qu’à n’importe quel moment de la journée quand je sens que j »ai un peu faim. Ca me cale et c’est plus sain qu’un Kinder Bueno 😉
  • Je prends du pain complet légèrement grillé, que je beurre légèrement avec Vita Coco : un « beurre » de coco absolument parfait pour le matin : le goût est subtil et la texture légère. J’y ajoute un peu de miel en général. Il n’y a qu’une tranche sur cette photo, mais c’est parce qu’il était très tard, j’en prends davantage en temps normal.
  • Un fruit. Ce matin-là c’était une pomme, mais ça peut aussi bien être un kiwi ou une banane, en fonction de l’heure, de mon humeur, de mon appétit.

J’aime varier mes petits-déjeuner. Je ne prends pas de produit laitier car je suis intolérante au lait de vache. Je mange des yaourts au lait de brebis, mais plus tard dans la journée. Il m’est impossible de sauter ce repas sous peine de me sentir mal. Et si je n’ai pas eu le temps de déjeuner suffisamment, notamment quand je partais à 6h30 de chez moi, je complète plus tard par des biscuits Gerblé ou par du pain aux fruits.

Les collations

Il m’est impossible de ne prendre que 3 repas par jour. J’en prends au moins 5. Je préfère manger peu mais plus souvent, c’est le rythme qui me convient. Le pire étant les matins où j’enchaîne plusieurs heures de cours en m’étant levée à 5h50 : je grignote toutes les heures. Je crois que tous les élèves m’ont vue manger mes biscuits entre deux cours !

En ce moment je suis à la maison et ma pause préférée consiste à déguster du pain aux fruits (abricots, raisins, pruneaux) et des amandes ou un mélange de graines achetées à la Biocoop : noix de cajou, pistaches, noix du brésil, baies de goji (ni salées ni sucrées bien sûr).

Je ne suis pas une adepte des produits trop sucrés, j’aime celui des fruits, des fruits secs, et j’en prends aussi de temps en temps car je n’exclus riens de mon alimentation, mais c’est rare désormais.

J’ai découvert ces biscuits bio Good Goût très restreints en sucre, destinés aux bébés qui commencent à grignoter des biscuits. Je me suis dit que ça pouvait être une bonne alternative mais ils sont trop fades à mes yeux. En revanche je pense que c’est une excellente idée pour ne pas donner le goût du sucre aux enfants :

J’ai reçu le magazine Psychologies hors-série intitulé « Mager mieux » : c’est une vraie mine d’informations. Dans l’article « Se nourrir en pleine conscience » j’y ai notamment noté :

Si l’on écoute ses envies et que l’on s’arrête quand on n’a plus faim, le poids est régulé. C’est l’idée de « l’intuitive eating », un mouvement mondial qui prône le rétablissement des sensations alimentaires.

C’est incroyable d’en arriver là, mais les multiples régimes et restrictions empêchent d’être à l’écoute de ses propres sensations. heureusement les régimes sont de plus en plus critiqués, il y a une :

 mise au pilori officielle des régimes amaigrissants pour cause de dangerosité par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire en 2011.

Le déjeuner

  • Du melon bio en entrée, sur lequel je parsème un mélange de 5 baies moulinées. Je vous conseille d’essayer : le poivre donne tout son goût au melon ou à la pastèque.
  • Du taboulé libanais, du fromage de chèvre, une galette bio à l’épeautre et un oeuf. Je parsème le tout de curcuma, graines de chia et 5 baies. Je n’ajoute quasiment jamais de sel puisqu’il y en a déjà dans le fromage et la galette en l’occurence.

Ce déjeuner est complet et équilibré, j’ajoute un morceau de pain en général. Oui j’en mange beaucoup et ça me convient ainsi. Je n’ai souvent pas envie d’un dessert, que je prends au goûter.

Le goûter

Je prends un goûter tous les jours puisque j’ai besoin de répartir mes apports caloriques dans la journée. Si je n’en prenais pas, j’aurais trop faim au moment du dîner, mangerais trop vite et en trop grandes quantités.

  • Du chocolat noir. Selon les principes de la chrono nutrition, c’est au goûter que nous pouvons prendre des aliments gras, mais pas n’importe quel gras bien sûr (pas de Nutella en somme) : du fromage, des oléagineux (noix, noisettes, amandes) ou du chocolat.

Je n’ai jamais été adepte du chocolat, mais quand j’en prenais je n’aimais que le chocolat au lait. Pendant mes grossesses et l’allaitement mes envies de chocolat se sont décuplées. Depuis quelques semaines c’est fini et j’ai simplement envie de bon chocolat noir (ce que je n’appréciais pas il y a encore quelques mois). Pour éviter de manger une demi tablette à minuit- ça m’arrive quand j’ai trop peu mangé la journée – j’aime en prendre un ou deux carreaux au goûter, que je déguste vraiment. Si je n’ai pas pris mon carreau de chocolat, je le prends le soir après le repas, et je n’ai pas envie d’en prendre davantage. Ce chocolat Carré Suisse Extra Noir est absolument délicieux car les carreaux sont fins et croquants, le goût intense mais très fruité et pas amer.

  • Des céréales. Avant j’adorais grignoter des céréales croustillantes : le pire en la matière. J’ai acheté ce muesli au chocolat noir, mais je ne l’apprécie pas car je le trouve trop sucré. J’en prends quand j’ai des envies de sucré mais c’est tout. Comme on le dit souvent « le sucre appelle le sucre ». Depuis que mes repas sont plus consistants, j’ai moins besoin de compenser avec le sucre… et moins j’en consomme moins j’en ai envie.
  • Un yaourt de brebis à la myrtille ou une compote à la châtaigne, à la pêche, à la poire… peu importe tant que ça varie !

L’apéritif

Je n’en prends pas tous les jours même si ça ne me déplairait pas. mais c’est un plaisir et non un repas nécessaire !

Néanmoins voici ce que j’aime déguster en ce moment :

  • Des amandes, encore ! Je n’aime pas les biscuits apéritif trop gras, trop salé et inutiles du point de vue nutritionnel. Je peux en prendre à l’occasion, je m’adapte bien sûr, mais sans plaisir !
  • Une bière Chimay des pères trappistes. Ma « bière de bonhomme » : elle est forte mais j’aime beaucoup son goût. C’est étrange car je ne suis pas amatrice de bière en temps normal, mais j’en ai envie en ce moment. Il faut dire qu’en profiter est stratégique : je l’ouvre après la dernière tétée et n’en prends qu’une pour avoir le temps de l’éliminer à la tétée suivante, qui a lieu au moins 6 heures après donc ça va. Mais mes apéritifs favoris sont le Spritz et le champagne… avec modération 🙂

Le dîner

  • Un croc Tofou chèvre, épinard et graines de pavot bio, accompagné de chou fleur que je fais revenir à la poêle avec du curcuma, des graines de courge et de chia, et un peu d’huile bio Quintesens. J’ai découvert cette marque bio l’an dernier et je n’utilise plus qu’elle depuis car elle cible les besoins de chacun.
  • Le dessert ne figure pas ici, mais je prends le même tous les soirs, un peu plus tard : une pomme coupée en dés mélangée à du fromage blanc de brebis et saupoudrée de cannelle.

Dans la soirée il m’arrive de grignoter bien sûr : un peu de pain (encore ! ), quelques biscuits, du chocolat… avant je prenais des bonbons mais j’ai totalement arrêté après avoir vu un reportage édifiant sur France 5.

Voilà une journée type, j’espère que cela vous a plu.

Et vous, quels sont vos plats favoris ?

 

 

11 commentaires
28 likes
Pécédent article: 8 fautes de français à ne plus commettreArticle suivant: Rayures et léopard : l’association audacieuse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Me contacter
uneparenthesemode@gmail.com
Archives
Derniers articles
Calendrier
décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31