Vos baskets adorées à nouveau comme neuves ? Merci Alchimee !

J’ai testé un nouveau service que j’ai littéralement adoré et dont j’avais très envie de vous parler. En effet Alchimee est une société qui récupère vos anciennes baskets, abimées et sales, et qui vous les rends prêtes à vivre une deuxième vie. C’est la première cordonnerie en ligne de France qui redonne vie aux baskets.

Quand j’ai été contactée pour tester le concept, je me suis d’abord dit que je n’aurai pas de paires de baskets à confier car je suis très maniaque soigneuse et pas du genre à garder des baskets de ce style… Mais finalement j’en ai trouvé une et vous verrez à quel point c’est épatant.

Les alchimistes

Les « alchimistes » viennent de toute la France. Ils peuvent nettoyer et restaurer, mais également personnaliser vos baskets. Ils ont accès aux meilleurs produits, ont un forum qui leur est dédié, sur lequel ils peuvent poser toutes leurs questions techniques.

Comment ça fonctionne ?

  • Pas de mauvaise surprise : un devis est établi à l’avance.
  • Le service s’adresse à toute la France : il suffit de déposer ses baskets dans l’un des nombreux points relais.
  • Un délai court : entre 2 et 7 jours pour récupérer une paire de baskets comme neuves.

Qui et quand ?

Le fondateur, Erwan Gauthier, a 23 ans (coup de vieux pour moi 😀 ) et c’est lorsqu’un de ses amis renverse une boisson sur sa paire de sneakers achetée la veille, qu’il a l’idée de créer ce site. C’était il y a un an et des milliers de paires de sneakers ont déjà été traitées par les alchimistes.

J’ai tout de suite été séduite par le concept qui rentre tout à fait dans l’esprit du développement durable et de l’écologie : on ne jette rien, on restaure ! Et pour avoir vu une amie jeter son ancienne paire de Stan Smith car elles n’étaient plus assez blanches, puis en acheter une nouvelle dans la foulée… je peux vous dire que la fondation d’Alchimee est salutaire.

De mon côté j’ai finalement pensé à ma paire de Stan Smith adorée, achetée il y a 4 ans, que je ne portais plus car la semelle avait jauni, mais dont je n’arrivais pas à me débarasser non plus. Les voici quand je les étrennais pour la première fois, dans un article qui avait eu du succès et que j’avais adoré écrire car il s’agissait de ma libération capillaire : je venais de me couper les cheveux après les avoir eu longs pendant des années.

Puisque les photos valent mieux qu’un long discours… Voici les photos avant/après. D’ailleurs je me demande bien comment la semelle a pu jaunir autant. je me demande aussi comment j’ai réussi à les garder dans mon placard, moi qui me sépare facilement de mes affaires. Mais je devais sentir au fond de moi qu’une solution pourrait être trouvée, et j’ai eu raison d’attendre la venue de l’alchimiste !

J’ai récupéré mes baskets très peu de temps après les avoir déposées. Elles ont été nettoyées (même la semelle en dessous était impeccable) et repeintes. La prestation m’a été offerte mais elle s’élève à 30 euros. Je trouve cela imbattable : pour 30 euros elles peuvent sortir du placard. d’ailleurs je les ai portées le lendemain même. Les voici en action :

Alors, convaincues par le concept vous aussi ?

2 commentaires
15 likes
Pécédent article: Détails du dimancheArticle suivant: Un look mère fille en Heidi Klum pour Lidl (oui oui ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous envie de légèreté, de divertissement, de futilité pas si superficielle ?

Bienvenue dans ma parenthèse !

En savoir plus

Me contacter
uneparenthesemode@gmail.com
Archives
Derniers articles
Calendrier
juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930